Le proviseur de Croix-Rivail devra quitter son lycée

éducation
Intersyndicale Philippe Aurore
Philippe Aurore était soutenu par une intersyndicale composée notamment de la CDMT et de SE-UNSA. ©ALAIN LIVORI
Philippe Aurore, le proviseur du Lycée agricole de Croix-Rivail à Ducos, quittera bien son poste. Une commission paritaire s'est penchée sur son cas à Paris, ce lundi (20 septembre). Il sera affecté en Martinique à la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DAAF).
Philippe Aurore, le proviseur du Lycée agricole de Croix-Rivail à Ducos, quittera bien son poste. Une commission paritaire s'est penchée sur son cas à Paris, ce lundi (20 septembre). Il sera affecté en Martinique à la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DAAF), sur un poste de chargé de mission.
 

Mobilisation de la communauté scolaire et des syndicats

Cette décision ne satisfait pas les membres du collectif de soutien à Philippe Aurore. Une délégation avait été reçue par la directrice de cabinet du Préfet, ce lundi matin. "M. Aurore est jugé inapte à diriger un lycée en Martinique. Mais il sera capable de faire des missions de manière transversale sur la Caraïbe sur des thèmes particulièrement pointus", s'étonne Ronald Régna, enseignant et membre de la délégation.

Au courant du mois d'août, une première mutation en Guadeloupe lui avait été notifiée avant de voir cette décision annulée par le Tribunal Administratif de Fort-de-France. Le comité de soutien envisage de poursuivre la mobilisation. Des décisions sont attendues dans les prochaines heures.