Le réseau BONOFA qui revendique des adhérents en Martinique est épinglé pour escroquerie

justice
Bonofa
©Web
"L'organisation" revendiquait quelques 2000 adhérents en Martinique et avait déjà organisé des réunions d’information : le réseau BONOFA promettait à ses adhérents de s’enrichir. Ses concepteurs et ses dirigeants sont désormais poursuivis par la justice allemande.
Le réseau BONOFA est dans la tourmente. Il promettait à ses adhérents de s’enrichir en intégrant un réseau social particulier. Certains de ses responsables avaient organisé des réunions d'information par exemple à l'Atrium (Fort-de-France). Ses concepteurs et ses dirigeants sont désormais poursuivis par la justice allemande. C’est ce que rapporte depuis hier (24 mai) un quotidien de la Sarre en Allemagne et des médias belges. 

Fraude massive et escroquerie

Ce qui est reproché à ce réseau c’est de fonctionner sur un système pyramidal avec intégration sous forme de parrainage. Les parrains touchent des commissions sur les ventes de produits opérés par les nouveaux arrivants dans le réseau. Une opération de police financière a été menée la semaine dernière en Allemagne rapportent les médias. Elle s’est traduite par plus d’une centaine de perquisitions.

Des personnes ont été mises en examen et plusieurs ont été placées en détention provisoire. Le réseau Bonofa fait partie des structures qui ont fait l’objet d’investigations. Selon RTL, l’enquête a mis au jour une fraude massive et une escroquerie. Un quotidien allemand précise que des sommes détournées auraient servi à l’enrichissement personnel des deux responsables de ce réseau. L’enquête montre que 60 mille personnes dans le monde ont alimenté les comptes de l’organisation.

Une vidéo de promotion du réseau Bonofa diffusée sur des réseaux sociaux et qui a attiré de nombreuses personnes, notamment en Martinique :




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live