Le télétravail : va-t-il changer nos vies après la crise sanitaire ?

coronavirus
Télétravail
Depuis le début du confinement, le télétravail a connu une progression fulgurante. Mais qu’adviendra-t-il de cette activité à distance, lorsque la vie reprendra son cours, comme avant ? Avantages et inconvénients de cette pratique rendue possible grâce aux nouvelles technologies.
Depuis que le confinement a été instauré le 17 mars 2020, le télétravail est devenu l’alternative aux activités exercées habituellement dans les locaux des organisations pour les métiers qui offrent cette possibilité.

Le télétravail consiste pour un salarié, à travailler volontairement hors des murs de l’entreprise, à son domicile ou dans un espace de coworking (ou cotravail). Cette pratique est encouragée par le gouvernement. 

Le télétravail répond à une demande à la fois sociale, économique et environnementale. Plus encore, le télétravail permet une meilleure conciliation entre vie personnelle et professionnelle. Si de nombreuses entreprises ont déjà engagé cette démarche, il faut aller encore plus loin, dès lors que les fonctions exercées par le salarié le permettent :
• en offrant la possibilité aux entreprises de s’organiser en interne ;
• en donnant un droit au télétravail aux salariés. 

(travail-emploi.gouv.fr)


Le télétravail facilité par la loi


La loi sur le renforcement du dialogue social crée un droit au télétravail pour les salariés. L’exercice de ce droit suppose que le travail du salarié puisse être exercé à distance, grâce aux technologies de l’information et de la communication.

Tout salarié qui souhaite télétravailler informe l’employeur de son intention, par tout moyen (oral, courrier, courriel…). L’employeur donne son accord, également par tout moyen (accord oral, courriel…). En cas de refus, l’employeur doit motiver sa décision. Lorsqu’il existe une charte ou un accord, le télétravail est mis en place dans les conditions prévues par ces documents.
internet
©bgr.com
 

Les avantages du télétravail


Les avantages du télétravail sont nombreux, à la fois pour les entreprises et les salariés.

→ Pour les sociétés, le télétravail permet :

• d'accroître la production et la productivité, de l'ordre de 5 à 30 %
• de réaliser des économies d'échelle sur les locaux et les dépenses courantes
• d'améliorer la qualité de vie de ses salariés au travail et par conséquent de booster leur motivation et leur implication
• de faire baisser l'absentéisme et le turn-over (rotation du personnel dans l'entreprise)

→ Pour les salariés, le télétravail permet :

• une hausse de la flexibilité
• des économies d’heures, (notamment celles passées dans les embouteillages)
• une meilleure gestion du temps de travail
• une plus grande autonomie dans l’accomplissement des tâches
• plus de concentration entraînant une amélioration de la productivité
• un nouvel équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

(Source : www.teletravailler.fr)
 

Et les inconvénients ?

 

Pour les télétravailleurs, un sentiment d’isolement à la fois social et professionnel se fait sentir. En effet, on peut ressentir un sentiment de solitude, du fait de l’éloignement de l’environnement habituel de travail avec collègues, routines, bureau…
Beaucoup d’informations relatives à la situation d’entreprises ne parviennent pas aux oreilles des télétravailleurs.

(rhinfo.com)


A retenir :
  • Un employeur a le droit de refuser le télétravail à un employé, même si le télétravail est mis en place au sein de la structure. Mais l'employeur a cependant l'obligation de motiver sa réponse.
  • À l'inverse, le refus d'accepter un poste de télétravailleur n'est pas un motif de rupture du contrat de travail.
(Source : economie.gouv.fr)
 

Les Français, au cours de la décennie précédente, ont réalisé l’importance de maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Les générations précédentes avaient négligé cet équilibre. Cet axe sortira vraisemblablement renforcé de cette crise sanitaire.
Les Français vont très certainement ressentir le rôle fondamental du travail dans la construction de leur identité, mais ils vont aussi comprendre que dans la période incertaine dans laquelle nous sommes entrés, rien ne vaut une vie pleinement épanouie.
Le confinement, une arme anti-burn-out ? 

(Dossier ifop.com - quelle société après le coronavirus ? - Mars 2020)

Les Outre-mer en continu
Accéder au live