martinique
info locale

Légère augmentation du nombre de cas de Zika en Martinique

zika
PMA ZIKA
Les procédures de procréation médicalement assistée sont suspendues depuis le 28 janvier 2016. ©Martinique 1ère
Au 10 avril, l’estimation du nombre cumulé de consultations pour Zika chez un médecin généraliste était de 17 990. Le nombre estimé de cas cliniquement évocateurs est en légère augmentation par rapport aux deux semaines précédentes. Cette tendance sera à confirmer dans les semaines à venir.

Au 10 avril, l’estimation du nombre cumulé de consultations pour Zika chez un médecin généraliste était de 17 990. L’épidémie se poursuit en Martinique avec une légére augmentation des indicateurs lors de la première semaine d’avril par rapport aux deux semaines précédentes. Compte tenu des vacances scolaires, cette tendance sera à confirmer dans les prochaines semaines, selon les médecins. La Martinique est toujours placée en phase épidémique, depuis le 20 janvier 2016.

79 visites pour suspicion de Zika ont été réalisées la semaine dernière (4 au 10 avril) par les médecins de l’association SOS médecins, soit 10% de l’activité totale de l'association. La tendance est à l’augmentation par rapport aux deux semaines précédentes.

142 femmes enceintes...

Depuis l’émergence virale en Martinique, l’infection a été confirmée biologiquement chez 142 femmes enceintes. "Ce chiffre correspond au nombre cumulé, depuis l’émergence du virus de femmes enceintes ayant contracté l’infection et certaines ont déjà accouché", précisent les responsables de la santé. Par ailleurs, toute complication survenant chez le foetus d’une mère contaminée par le virus est recensée par le dispositif de surveillance.

"A ce jour, deux microcéphalie foetales et une malformation cérébrale ont ainsi été comptabilisées", selon les chiffres notamment de l'ARS (Agence Régionale de Santé. La responsabilité de l’infection dans la survenue de ces malformations n’est pas encore formellement établie pour toutes.

"Sept patients atteints de syndromes de Guillain-Barré (SGB) ont été détectés par le système de surveillance depuis l’émergence du Zika dont 6 confirmés biologiquement et un non confirmé biologiquement. De plus, des investigations biologiques pour le virus Zika sont en cours chez cinq autres patients atteints de SGB. Enfin, trois autres formes neurologiques sévères ont été biologiquement confirmées pour le virus Zika. Aucun décès pouvant être directement imputé au Zika n’a été rapporté à ce jour", ajoutent les autorités de la santé en Martinique.

Publicité