Légère hausse de la mortalité et une natalité en berne en 2020 en Martinique

demographie
Naissance bébé doigts nourrisson
Images d'illustration. ©Pixabay

Le rapport annuel de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Insee) en date du 29 mars 2021 confirme une baisse démographique en Martinique. Un phénomène déjà constaté depuis une trentaine d’années. On dénombre 3 530 naissances et 3 590 décès sur notre île en 2020.

Selon le bilan de l’Insee, le nombre de décès "toutes causes confondues" a très légèrement progressé de +0,8 % par rapport à 2019. La Martinique enregistre 3 590 décès en 2020, soit 28 de plus que l’année précédente. 

Pour rappel, entre l'année 2018 et 2019 on comptait 267 décès en plus.

La hausse de décès s’explique en partie, depuis quelques années, par le vieillissement de la population.

L'Agence Régionale de Santé (ARS) recense 43 morts en hôpital liés à la Covid-19 en 2020. 

Un net recul de la natalité

 

En 2020, 3 530 bébés sont nés sur notre territoire, soit une baisse de 5.8% par rapport à 2019.

Selon l'Insee, cette diminution du nombre de naissances pourrait s’expliquer par "la baisse du nombre de femmes en âge de procréer".

Qu’en est-il des autres territoires d’Outre-mer proches ?

 

À titre de comparaison, la Guadeloupe enregistre une hausse de 1.8% du nombre de naissances et de 8 % de décès en 2020.

La Guyane recense une baisse de 1.3 % du nombre des naissances et de 3.5% du nombre de décès.