Les 35 propositions de "La Martinique Ensemble" pour "renouer la confiance avec le peuple martiniquais"

société
61b51bdf01d90_capture-d-ecran-2021-12-11-a-17-44-03.png
Catherine Conconne présidente de la Martinique Ensemble ©Cap/FB/ Catherine Conconne
Catherine Conconne et son parti politique fraichement fondé, font 35 propositions afin de renouer la confiance entre les politiques et les électeurs. La désaffection des citoyens lors des élections, démontre que cette confiance est rompue avec les élus.

Après avoir officiellement conforté son parti politique les 10 et 11 décembre, Catherine Conconne a dévoilé le 20 décembre 2021, une liste de 35 mesures. L'objectif est de "renouer la confiance avec le peuple martiniquais". 

La sénatrice précise que l'origine de cette démarche est consécutive à une initiative de Serge Letchimy. Le président du conseil exécutif de la CTM a sollicité les élus et les citoyens pour trouver ensemble des solutions à la crise de confiance entre les responsables politiques et la population.

En introduction, Catherine Conconne affirme que "le peuple martiniquais est à la base de tout projet politique" et donc du sien. 

Renforcer la proximité

Les premières mesures proposées par "Martinique Ensemble" ont pour but de rapprocher les politiques des Martiniquais. Pour que la proximité soit plus forte, il est par exemple proposé d'ouvrir quatre antennes supplémentaires de la CTM. Ainsi, le temps de réponse pour les différentes demandes serait moins long. Catherine Conconne et ses partisans souhaitent également la publication "d'un compte rendu régulier et accessible des décisions des instances". 

La création de trois conférences est aussi proposée. Chacune aurait des compétences spécifiques. Une assemblée de la jeunesse est suggérée .

Plus de justice sociale

Il est également proposé d'augmenter l'offre de soins en Martinique et de la rendre plus accessible.

La population de l'île est de plus en plus âgée, (2e territoire le plus âgé de France), les cabinets médicaux sont donc indispensables. La demande ne fait qu'augmenter depuis plusieurs années.

Pour s'y rendre, certains usagers pourront utiliser les transports en commun. Une offre que Catherine Conconne et ses partenaires souhaitent renforcer et moderniser. 

Coût de la vie, logement, addictions...

Pour réduire le coût de la vie, "La Martinique Ensemble" propose de lancer "une vaste étude pour identifier précisément les sources de la vie chère et les moyens d'action les plus efficaces".

Le groupe souhaite renforcer le soutien aux familles. Des mesures spécifiques ont pour but d'éradiquer les violences dans les foyers. La création de la "maison des adolescents" est proposée.

Plusieurs mesures portent sur la lutte contre les addictions. D'autres sur le logement. "Martinique ensemble" souhaite qu'a minima, 1 000 logements soient rénovés d'ici à 2023. 

De nombreux Martiniquais ne bénéficient pas de certaines prestations sociales alors qu'ils seraient éligibles. Catherine Conconne souhaite lutter contre ce phénomène.

Sanctuariser l'éducation

La production de déchets est jugée trop importante. La sénatrice espère encourager les Martiniquais à faire du tri sélectif et les pousser vers le "zéro déchet".

L'éducation est une autre priorité. Une proposition serait de "dédier un temps de formation à la citoyenneté et au vivre ensemble". 

L'année scolaire qui vient de s'écouler a été fortement perturbée par la Covid-19, la crise sociale et les différents blocages. "Maintien des cours pendant les grèves" ou encore "sanctuariser l'accès à l'éducation", sont aussi des thèmes évoqués.

Production, culture et sport

L'optimisation des moyens de production occupe une place importante parmi les 35 mesures proposées. 

Confinements couvre-feux et règle des 6 à table, ont porté un sévère coup à la culture locale. Catherine Conconne et les adhérents de son parti, souhaitent la relancer.

Soutenir les associations sportives et donner plus de visibilité à la commande publique sont l'objet de propositions très précises.