Les avocats de Gaétan Nabi soulèvent des contradictions

justice
Tribunal de fort-de-france
Palais de justice de Fort-de-France ©MARTINIQUE 1ERE
Gaétan Nabi est jugé depuis ce lundi (19 septembre) par la cour d'appel de Fort-de-France pour le meurtre de Didier Rigolet et Fred Cital en 1999. Il pensait que ces deux jeunes gens étaient responsables de la mort de son fils.
C'est une terrible méprise qui a conduit un père de famille guadeloupéen à commettre l'impensable. En 1999, il s'acharne, avec des complices, sur deux jeunes de 19 ans qu'il tient, à tort, pour responsable de la mort de son fils. Pour ce double homicide, la cour d'assises de Pointe-à-Pitre le condamne, cinq ans plus tard, à la réclusion criminelle à perpétuité. L'homme a fait appel. Il a demandé que ce nouveau procès soit dépaysé en Martinique. Il a débuté ce lundi (19 septembre).

Regardez le reportage de Franck Edmond-Mariette et François Marlin :
©martinique