Les barrages et leurs conséquences mettent en difficulté la production agricole

agriculture
Agriculteur impacté par les barrages en Martinique
Les barrages mettent en difficulté l'économie martiniquaise dont la production agricole. Reportage chez un agriculteur du Prêcheur qui perd 90% de son chiffre d'affaires.

Dans cette famille du Prêcheur, tous sont agriculteurs de père en fils. Harry Elisabeth est producteur de fruits dont des avocats, pratique l'agriculture maraîchère et l'élevage de moutons. Il travaille sur un terrain de 14 hectares sur les mornes du Prêcheur avec 1 salarié.

90% de perte de chiffres d'affaires

Après plus de 10 jours de barrages, il fait de mauvais compte. D'habitude, il livre sa production dans une coopérative, mais depuis les évènements sociaux, elle est gâchée.

"En une journée j’aurais pu faire 500 à 600 kilos d’avocats et là il y a à peine 60 kilos", dit-il avec un soupçon de dépit. À cause des barrages et de la pénurie de carburant, il estime ses pertes à 90%.

Les agriculteurs martiniquais bien que résilients, ont subi une sécheresse en 2019  des problèmes de vente en 2020 puis les confinements et maintenant la crise sociale.