Les députés adoptent à l’unanimité le report des élections locales de mars à juin 2021

politique
Députés assemblée nationale
Les députés rassemblés dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 12 janvier 2021. ©Xosé Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Sans surprise, les députés ont adopté dans la soirée de mardi 9 février 2021 le projet de loi reportant les scrutins de renouvellement des assemblées délibérantes locales. Le vote se tiendra trois mois après la date initialement prévue.

Les élections prévues en mars 2021 sont reportées au mois de juin 2021. Les dates retenues par les députés, après les sénateurs, sont celles du dimanche 13 juin. En cas de second tour, il sera tenu le 20 juin.

Les 47 millions d’électeurs de toute la France seront appelés à renouveler les membres des 96 conseils départementaux, des 15 conseils régionaux et des trois assemblées territoriales de Corse, de Guyane et de Martinique.

Le principe de la double procuration est acquis. Chaque électeur pourra voter au nom de deux autres personnes, au lieu d’une seule aujourd’hui. Il s’agit de favoriser la participation électorale, en évitant, autant que faire se peut, l’abstention record constatée aux élections municipales de mars et juin 2020.

Les bureaux de vote hautement sécurisés

 

Les mesures de protection hygiénique seront renforcées dans les bureaux de vote. La santé des scrutateurs, assesseurs et électeurs sera prise en compte. Le vote à distance n’a pas été évoqué à l’Assemblée nationale, contrairement au Sénat, trois semaines auparavant. Une campagne audiovisuelle aura lieu sur les antennes du service public.

Un dernier obstacle doit être franchi, à savoir l’avis du conseil scientifique, rendu le 1er avril au plus tard. C’est après cette expertise que le gouvernement publiera le décret de convocation des électeurs.

Un certain consensus entre tous les groupes politiques a été observé. Ce qui s’est illustré par un vote à l’unanimité des députés présents.