Les dons du sang sont plus rares pendant la crise sanitaire

santé
Don du sang
Personne en train de donner son sang. ©Pixabay
L’Etablissement Français du Sang s’inquiète. Avec cette 4e vague et le confinement, les dons se font rares. À cette date nous sommes bien loin des chiffres de l’an dernier. L’année pourrait se terminer avec moins de 9 000 poches alors que les besoins sont de 15 000. 

Le camion de l’Etablissement Français du Sang s'est installé dès 8h devant la place Clarissa Jean-Philippe à Sainte-Marie. À 11h, il n'y avait que 16 donneurs. Selon le personnel de l’EFS, une bonne collecte compte10 donneurs par heure. Mais ce lundi 30 août 2021, c’est à peine la moitié.

Le confinement et la pandémie portent un sérieux coup d’arrêt à la collecte de sang. La population a peur et se pose beaucoup de questions. Est-ce qu’on peut donner son sang quand on est vacciné ? Quand on ne l’est pas ?

(Re)voir le reportage avec des images de Patrice Chateau-Degat. 

Une poche de sang sur 3 vient de l’Hexagone. Mais aujourd’hui cette aide est menacée par les difficultés à collecter suffisamment là-bas. Il faudrait tendre vers l’autosuffisance, soit 60 poches par jour, 2 donneurs par commune. 

3 000 malades sont soignés chaque année, en Martinique grâce aux généreux donneurs de sang ou de plaquettes.

Vous souhaitez donner votre sang ?

Si vous souhaitez apporter votre contribution pendant le confinement, cochez la case assistance à personnes vulnérables sur votre attestation de déplacement.
Vous pouvez appelez le 05 96 75 79 00 ou prendre rendez-vous sur internet. Le planning de collecte mobile est également disponible en ligne, sur le site de l'EFS Martinique