Les élus de l'Assemblée de Martinique préparent activement le déconfinement

collectivité territoriale de martinique
Elus de la CTM
Les élus de la CTM en visioconférence (mardi 5 mai 2020). ©CTM
La réunion plénière en visioconférence de l’assemblée délibérante de la Collectivité Territoriale de Martinique a été l’occasion de confirmer l’engagement de nos élus à planifier de manière minutieuse la sortie du confinement.
 
Le président Claude Lise a souhaité que l’assemblée se réunisse avant le 11 mai, afin de fixer un point de départ du déconfinement. D’où son caractère exceptionnel avec la présence du préfet et de deux médecins.

Le préfet, Stanislas Cazelles, s’est dit "marqué par la très grande production de masques par la population". Il a constaté plus largement, la résilience, le courage et l’esprit de solidarité à la martiniquaise.

Il a révélé aussi que l’aide financière directe aux entreprises en difficulté se monte à 2 000€ en moyenne. Par ailleurs, 50 000 personnes sont en chômage partiel, ce qui représente 60% des salariés. En revanche, le préfet n’a pas répondu aux questions sur la libération des accès aux plages. Pas encore.

Les docteurs Jean-Michel Moundras et Guillaume Renard, membres du Collectif Martinique contre le Covid-19, ont présenté aux élus leurs préconisations. Ils souhaitent la généralisation des tests. Ce qui permettrait selon eux de mieux dessiner la carte de la circulation du virus.

Ils proposent également l’achat massif de masques de protection, FFP1 pour la population, beaucoup plus sûr que les masques en tissu, et FFP2 pour le personnel soignant. Le collectif regroupe des organisations syndicales des professionnels de la santé. Il a eu l’occasion de rencontrer la plupart des élus pour les sensibiliser à la nécessité d’une stratégie martiniquaise de protection de la population.
 

Une stratégie martiniquaise


Un discours qui se traduit dans les actes des collectivités. Dans son discours introductif à la réunion, le président Alfred Marie-Jeanne a déclaré que les communes, les communautés d’agglomération et la CTM se sont regroupées pour acheter 1 715 000 masques à remettre au personnel soignant. Il convient aussi d’acheter ou de faire fabriquer 850 000 masques en tissu réutilisables aux normes Afnor pour équiper la population.

Par ailleurs, la CTM entend anticiper les conséquences économiques néfastes de la crise sanitaire. Le président du conseil exécutif confirme l’engagement de la CTM aux côtés des entreprises. Sachant que la relance sera compliquée, l’institution va mobiliser des fonds européens ainsi qu’un emprunt de 70 millions d’euros.

Il s’agit d’affronter résolument les faillites et autres difficultés à venir. Ceci dans un contexte de ralentissement de l’activité, induisant une baisse mécanique des recettes de toutes les collectivités. Un défi à relever d’ici quelques semaines.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live