Les futurs scientifiques du Collège Mandy François-Elie du Lamentin, finalistes du concours C’Génial

sciences
Jeunes lauréats scientifiques Collège Mandy François-Elie
De gauche à droite: Jérémie Parents-Desravinières, Ronald Amphimaque, Loane Phejar, les élèves du collège Mandy François-Elie du Lamentin, finalistes du concours C'Génial. ©Martinique la 1ère
Trois scientifiques en herbe du Collège Mandy François-Elie du Lamentin ont présenté un projet sur la dilatation des liquides qui contribuent à la montée des eaux en Martinique. Le 18 mai 2022, ils faisaient partie des 49 équipes finalistes qui représentaient 30 académies françaises au Concours C’Génial. Une compétition scientifique entre collégiens et lycéens.

Le 5 avril 2022, 24 membres du club sciences du collège Mandy François-Elie du Lamentin, arrivent en tête du concours C’Génial académique.  

Avec ce placement, l’équipe s’est qualifiée automatiquement pour le concours national en vue de la présentation d’un projet didactique et innovant.

Depuis 2 ans, le collège participe au projet graine de reporters scientifiques en collaboration avec le bateau scientifique Kara Expédition, qui étudie les océans de la planète.

Le projet : "la montée des eaux, causes et effets sur les côtes martiniquaises", est centré sur la dilatation des liquides qui contribuent à la montée des eaux.

Les lauréats du concours du Concours C Génial. ©Martinique la 1ère

Une contribution de Martinique la 1ère

Depuis les studios de Martinique la 1ère, les jeunes scientifiques ont démontré que l’eau chaude a plus de volume que l’eau froide.

En conséquence, avec le réchauffement climatique, les eaux plus chaudes contribuent à la montée rapide des eaux. Une situation déjà compliquée par la fonte des glaciers.

Madame Viviane Chemineau, professeur de physique chimie, a mené le projet avec 24 collégiens.

Jérémie Parents-Desravinieres, Ronald Amphimaque et Loane Phejar ont présenté le projet au jury.

Les collégiens lamentinois face à une concurrence nationale  

Au total 5 631 lycéens et collégiens ont présenté 269 projets. Une vingtaine de prix était en jeu.

Le jury du concours était composé d’hommes et de femmes, tous professionnels dans des secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie, de l’automobile et même des scientifiques légistes.

Les organisateurs encouragent les jeunes vers les métiers scientifiques pour aborder les problématiques sociales et environnementales

Le concours C’Génial existe depuis 15 ans. Son objectif est la valorisation de l’enseignement des sciences et des technologies.