martinique
info locale

Les grévistes organisent des actions spectaculaires

social
Manifestation sociale
Barrages dans la zone de la lézarde (Lamentin, mardi 14 juin 2016) ©Pierre-Yves Honoré
Les syndicats mènent une deuxième journée de protestation contre le projet de loi travail du gouvernement. Journée marquée notamment par un blocage des zones industrielles et de gros embouteillages sur les principaux axes routiers.
Les deux entrées du pont de la lézarde (Lamentin) sont bloquées par des camions et des palettes depuis ce mardi matin (14 juin). C'est la conséquence d'une grande mobilisation syndicale contre la loi travail, menée notamment par les sections de la CGTM/SOEM et l'intersyndicale. Ce blocage provoque de gros bouchons depuis Fort-de-France et en direction du sud de l'île.

Nos reporters ont noté au barrage filtrant près des entreprises situées à l'entrée de la zone de la lézarde, mais aussi d'autres blocages à la zone des mangles, toujours au Lamentin. "Ils (les grévistes, ndlr) laissent sortir des voitures mais n'autorisent pas les entrées", assurent des témoins.
Manifestation sociale
©P.Y H

Crèches, écoles perturbées

L'intersyndicale a donc reconduit la mobilisation contre la loi travail entamée hier (13 juin). Elle reçoit le soutien du syndicat Cgtm-Soem. Des complications  sont visibles dans des mairies et plus largement dans la fonction publique territoriale. La ville de Fort-de-France fait par exemple savoir que le fonctionnement des écoles et des crèches est perturbé et que la restauration scolaire n'est pas assurée.

Au Lamentin, les crèches ne pourront pas accueillir les enfants et des risques de perturbations sont possibles dans les écoles, les services municipaux, la restauration scolaire et les garderies. La ville de Ducos a annoncé des perturbations dans les écoles.

Par ailleurs, la chambre syndicale de l'énergie de Martinique est aussi en grève. Les sites de production et d'accueil des clients sont bloqués par les grévistes (Schoelcher, Fort-de-France...). La distribution d'électricité ne devrait pas être interrompue.
Manifestation sociale
Embouteillages sur l'autoroute du fait des barrages ©D.AL

 

Publicité