Les lycéens de Martinique amplifient leur mobilisation face aux mesures Covid-19

coronavirus
lycéens
Les lycéens se sont rendus devant la préfecture à Fort-de-France (mercredi 21 avril 2021) ©A. Govindin

Les lycéens sont déterminés à faire avancer les dossiers de la restauration scolaire, de la demi-jauge et du suivi des cours dans le cadre du 3e confinement en Martinique. Ce mercredi 21 avril une délégation a été reçue par l'autorité préfectorale. La mobilisation se poursuit jeudi 22 avril 2021.

La mobilisation s'installe dans la grande majorité des lycées de Martinique. Les lycéens de Dillon, de Schoelcher, de Chateauboeuf, de Montgérald d'Acajou, de Bellevue, mais également de Joseph Gaillard sont dans les rues de Fort-de-France ce mercredi 21 avril 2021.

Une délégation a rencontré le directeur de cabinet du préfet. Ils réclament des mesures de sécurité sanitaire concrètes au sein de leurs établissements, Ils veulent discuter avec le représentant de l'État du principe de demi-jauge appliqué au lycée ou encore de la fermeture des établissements scolaires. Le préfet et le recteur vont se concerter sur ces mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie liée au covid-19.

La mobilisation a pris différentes formes ce mercredi. Après une marche dans Fort-de-France pour près de 300 lycéens, ceux de la cité scolaire Frantz Fanon de Trinité ont opté pour le blocage des accès de leur l'établissement, tout en restant devant le portail.

lycéens
Cité scolaire Frantz Fanon (Trinté) ©JHB

Les élèves du Lycée Montgérald du Matin ont tenu à préciser qu'ils ne cherchent pas à éviter les cours, Ils souhaitent juste leur sécurité et la protection de leurs parents.

Lycéens
Les élèves du lycée Montgérald du Marin sont aussi en grève (mercredi 21 avril 2021)

Nous ne pouvons pas aller à l’école et rentrer chez nous et le transmettre à nos parents. C’est inadmissible que nous soyons séparés pendant les cours (et encore ceci est très restreints) et rassemblés durant les pauses. Le virus circule et les écoles ne font pas exception. 

Lycéens de Montgérald

Au lycée Joseph Zobel à Rivière-Salée, des discussions se sont tenues hier (mardi 20 avril), entre un groupe d'élèves, le gestionnaire et le proviseur. Plusieurs points ont été abordés : la restauration et la prise de repas hors du restaurant scolaire, la demi-jauge et le suivi des cours pour le groupe absent, mais aussi la pratique de l'EPS et le respect des gestes barrières. Au terme de cette réunion d'1h30, la reprise ces cours a été décidée. Cependant une majorité d'élèves avait regagné son domicile. Les représentants des élèves et la direction de l’établissement vont poursuivre les discussions.