Les maires du nord interpellent une nouvelle fois l'Etat sur l'insécurité en Martinique

communautés d'agglomération
Réunion des maires du nord avec le sous-préfet (24 février 2022). ©Martinique la 1ère
18 maires rassemblés au siège de CAP Nord ce jeudi matin (24 février 2022) au Marigot, pour une conférence des maires qu’ils réclamaient de longue date avec le sous-préfet en visioconférence. Une priorité à l’ordre du jour : l’insécurité. Voir notre reportage avec Marc-François Calmo.

Face à leur sous-préfet derrière son écran, les représentants des 18 communes du nord affichent leur unité et leur détermination. Sur le front de l’insécurité, ils pointent les lacunes de l’action de l’Etat."Il y a des armes dans chaque bâtiment de HLM dans les communes" s'alarme Frédéric Buval, le maire de Trinité.

Anticiper les tensions, favoriser l’échange d’informations entre l’Etat et les élus locaux c’est le rôle  du CLSPD (Conseil de prévention de la délinquance). Une structure inefficace selon les élus....Le sous-préfet du nord prend note.

Ce moment d’échange était attendu depuis le début de la crise sanitaire, où les mesures barrières avaient écarté la préfecture de ces rencontres intercommunales.

Maires du nord Martinique
Réunion des maires du nord avec le sous-préfet (24 février 2022). ©Martinique la 1ère

Bruno Nestor Azérot, le président du Cap Nord, a aussi dévoilé les grandes lignes de l’orientation budgétaire, dont la priorité est donnée à la rénovation du réseau d’eau et au tourisme. Il se félicite par ailleurs, d’un retour à l’équilibre du budget de la communauté Cap nord qui était jusqu’ici placée sous tutelle du préfet.