Les marins-pêcheurs se mobilisent sur le front de mer à Fort-de-France

pêche
Pêche
Scène de pêche aux larges des côtes (image d'illustration) ©IFREMER

Les marins-pêcheurs de Martinique se réunissent ce lundi 11 janvier sur le front de mer à Fort-de-France. Durant cette réunion ouverte, ils vont décider des suites et des actions à mener si une grève est décidée. 

Les marins-pêcheurs martiniquais sont en colère. Ce lundi 11 janvier 2021 entre 5h et 7h du matin, ils ont prévu de se rassembler afin de décider d'éventuelles actions à mener. 

Olivier Marie-Reine, le président du comité des pêches espèrent que de nombreux marins vont répondre à l’appel. Il attend au moins une cinquantaine de professionnels. 

Europe, État et Marine Nationale sont dénoncés

 

Les marins-pêcheurs dénoncent les nouvelles lois européennes qui imposent de nouvelles normes pour les distances de navigation. Les professionnels martiniquais se sentent lésés car leurs embarcations ne sont pas assez performantes ou grandes. 

De surcroît, les professionnels de la mer demandent que les distances de pêche soient étendues. Les yoles traditionnelles vont pêcher au-delà de la distance autorisée. Dans les faits, les yoles pêchent entre 50 et 60 km au large de la Martinique alors que les chalutiers vont à 80 ou 90 km. 

La marine nationale et les affaires maritimes sont également dans le viseur. Les professionnels affirment que les services de l’État en mer, coupent les DCP (dispositif de concentration de poissons) ce qui entraîne un manque à gagner.