Les pays indépendants de la Caraïbe parmi les derniers à obtenir le vaccin contre la Covid-19

océan atlantique
Îles Caïmans livraison vaccins
La compagnie British Airways livrent les premières doses de vaccin contre la Covid-19 aux Îles Caïmans. ©caymancompass

L’Organisation Mondiale de la Santé accuse les pays industrialisés d’amasser des réserves du vaccin contre la Covid-19 au détriment des pays en voie de développement. Seuls les territoires des pays riches ont reçu des vaccins. Les pays indépendants de la Caraïbe n'ont pas été livrés.

Le secrétaire général de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adanom Ghebreyesus, a fait appel aux pays industrialisés qui possèdent des surplus de vaccins contre la Covid-19 d’en faire un don aux pays en voie de développement.

Selon les chiffres publiés par le journal Euractiv, les pays riches qui ne représentent que 14% de la population mondiale, ont acheté 53% des stocks du vaccin. Le Canada, par exemple, peut vacciner 5 fois le nombre de ses habitants...

Dans la Caraïbe, seuls les territoires appartenant aux pays développés ont démarré les campagnes de vaccination.

Les Îles Caïmans, les Turks et Caïcos, Anguilla, Montserrat, les Îles Vierges Britanniques et les Bermudes, toutes des colonies du Royaume Uni, ont reçu leur lot de vaccin gratuitement.

Porto Rico et les Îles Vierges des États-Unis, les territoires américains, ont également commencé la distribution de vaccins.

Iles Caïmans file d'attente
Aux Îles Caïmans, de longues files d'attente pour être vacciné contre la Covid-19. ©caymancompass

La frustration des pays indépendants

 

Après avoir versé des sommes considérables à la COVAX, filière de l’Organisation Mondiale de Santé créée pour "garantir un accès juste et équitable pour tous les participants au vaccin contre la Covid-19", les pays indépendants de la Caraïbe n’ont toujours pas de date de livraison de ses doses précieuses.

En plus de cette somme, l'île de Trinidad et Tobago a payé 9,7 millions de dollars pour sécuriser 462.000 doses. La République Dominicaine a déboursé 40 millions de dollars pour des vaccins qui ne seront pas livrés avant fin février 2021, au plus tôt.

Le quota initial réservé pour la Caraïbe indépendante sera suffisant pour vacciner seulement 15% des habitants.

Il va falloir creuser encore les déficits budgétaires pour acheter davantage de doses.

Les cas de Covid-19 ne cessent de grimper aux Bahamas, à Saint-Vincent et les Grenadines, à Sainte Lucie et à Barbade.

La frustration monte également. À Sainte Lucie, la population a pu lire dans la presse locale que la Martinique, l’île française juste à côté, a commencé à vacciner ses habitants. Or les Saint-luciens ne connaissent toujours pas la date de livraison des premières doses de ce vaccin si convoité.