Les pois d'angole locaux manquent aux repas de Noël martiniquais

traditions
Pois d'angole
Productrice de pois d’Angole au Lorrain (Martinique) ©Martinique la 1ère

Le réveillon de Noël avec les bonnes saveurs de Martinique sur nos tables. Ragout de porc, ignames et les fameux pois d’Angole, une denrée difficile à trouver, à cause d'une production locale quasi inexistante. Les Martiniquais doivent se rabattre sur l’importation. 

Tous ceux qui entendent respecter la tradition du repas de Noël en sont réduits à se rendre dans les grandes surfaces pour trouver les pois d'angole. Une composante essentielle de notre repas de Noël. Car c’est une réalité, notre production est pour l’instant très faible, à dimension familiale sur les exploitations…

Les plants de pois d’Angole se résument à quelques exemplaires sur les exploitations. Ce plant pousse assez facilement et est aussi recherché pour sa teneur en azote qui enrichit les sols.

(Re)voir le reportage de Maurice Violton et Marc-François Calmo. 

En grande surface, le prix des 400 grammes de pois d’angole est en deçà des 90 centimes. Sur le marché local, avec une production issue de nos campagnes, on débuterait au minimum à 16 euros le kilogramme. 

Josette Meslien, agricultrice
Josette Meslien, productrice de pois d'angole au Lorrain. ©Martinique la 1ère

Josette Meslien, sur son exploitation de 6 hectares à Fond Cany, au Morne Capot au Lorrain, peut récolter jusqu’à 30 kilogrammes de pois d’angole par an. À peine de quoi satisfaire les attentes de sa propre famille. On est bien loin des 3 tonnes de surgelées importées en Martinique pour satisfaire nos papilles gustatives…

L'une des recettes du pois d'angole est à consulter ici.