Les rotations des navettes sont réduites à l'Anse Mitan car certains jeunes se servent des bateaux comme plongeoirs

faits divers
Jeunes sur le bateau
Des jeunes montent sur le bateau pour effectuer des plongeons. ©Martinique la 1ère
Depuis le 1er juillet 2021 il n’y a plus de navettes maritimes vers l'Anse mitan aux Trois-Ilets entre 13h10 et 16h30. Les bateaux rencontrent d’énormes difficultés à accoster sur le ponton de l’Anse mitan à cause des incivilités.

Les pilotes des navettes tropicales sont confrontés à des groupes de jeunes qui montent sur les bateaux durant les vacances, quand ils accostent sur le ponton de l’Anse mitan aux Trois-Ilets. "Ils se servent de nos bateaux comme des pontons pour faire des plongeons", explique Yveline Thalmensi, directrice générale de la société vedettes tropicales.

Navette maritime
Navette entre Fort-de-France et les Trois-Ilets. ©Martinique la 1ère

Une situation que le transporteur maritime connaît depuis plusieurs années déjà, et pour laquelle jusqu’ici aucune solution n’a été apportée par les forces de l’ordre, par la préfecture ou par la Collectivité Territoriale de Martinique.

Pour éviter l’accident, depuis le 1er juillet 2021, la direction a simplement décidé de ne plus accoster sur le ponton de l’Anse mitan, entre 13h30 et 16h30. Le moment où ces incivilités seraient les plus importantes.

Voir notre reportage avec Stéphane Petit-Frère.

Jusqu’à nouvel ordre, le dernier bateau pour l’Anse mitan quitte Fort-de-France à 13h10, et les rotations reprennent ensuite à partir de 16h30. Entre les deux, les bateaux ne sont pas annulés, mais déroutés vers le ponton de la pointe du bout, à 5 minutes de marche.

Chaque jour ce sont près de 100 passagers réguliers qui prennent la navette pour l’Anse mitan, auxquels il faut ajouter près de 400 passagers supplémentaires liés aux grandes vacances.