Les salariés de Brasserie Lorraine redoutent un redressement judiciaire de l'entreprise, paralysée par une grève

social
Usine Brasserie Lorraine
L'usine Brasserie Lorraine au Lamentin. ©Martinique la 1ère
Une audience est prévue au tribunal de Commerce. Les comptes de l’entreprise sont dans le rouge notamment, du fait de la grève des salariés, qui dure depuis plus de 50 jours.

"Les clients demandent, cherchent la bière un peu partout mais en vain. Pour les stations-service comme la mienne, ça devient compliqué", explique un chef d'entreprise.

Tous les amateurs de la bière Lorraine l'ont constaté, l’une des plus anciennes marques du territoire, n’est plus dans les rayons.

Les chaînes de production se sont arrêtées et la pénurie s’est installée. La production a été stoppée le 28 mars 2022, il y a 50 jours lors du déclenchement d'une grève d'une partie des salariés.

Et c’est toujours le point mort dans ce conflit social qui oppose 28 salariés soutenus par la Cgt / fsm à la direction. Les grévistes demandent une augmentation des salaires, un meilleur paiement des heures de nuit et la titularisation des intérimaires. Les médiations tentées jusque là, ont échoué.

L’entreprise serait en cessation de paiement. Sa direction est convoquée aujourd’hui mardi 24 mai 2022 à 14 heures au tribunal de commerce. Un redressement judiciaire serait envisagé. 

Le tribunal rendra sa décision le 31 mai 2022.