Les sprinteuses jamaïcaines visent un vieux record du monde

athlétisme
Athlètes de la Jamaïque
Les sprinteuses jamaïcaines Elaine Thompson-Herah, Shelly-Ann Fraser-Pryce et Shericka Jackson sur la ligne d'arrivée du 100m à Lausanne (Suisse) le 26 août 2021. ©beinsport
Samedi 28 août 2021 à Paris, les sprinteuses jamaïcaines Elaine Thompson-Herah, qui détient le 2e temps de l’histoire au 100m et Shericka Jackson, spécialiste du 100, 200 et 400m, envisagent de battre le record du monde du 100m établi en 1988. La championne Shelly-Anne Fraser-Pryce est forfait.

Avec son palmarès de 9 médailles olympiques, Shelly-Anne Fraser-Pryce ne prendra pas le départ de l’étape de Diamond League à Paris. Frappée d’un coup de fatigue, elle sera obligée de regarder les performances de ses compatriotes Elaine Thompson-Herah et Shericka Jackson au 100m, toutes les deux capables de faire tomber les records.

Depuis les Jeux Olympiques de Tokyo, Shelly-Anne Fraser-Pryce a enchaîné des performances surhumaines. À Lausanne, lors de l’étape de la Diamond League, du 26 août 2021, elle a affiché un temps de 10 "60, le meilleur chrono de sa carrière au 100m et le 3e temps de l’histoire de la discipline.  

Ma meilleure course est encore devant moi. Mon objectif cette saison est de franchir la barrière des 10" 5.

Shelly-Anne Fraser-Pryce.

 

Jamaïque Tokyo Jeux Olympiques médaille 100m feminin
Depuis les Jeux Olympique de Tokyo, les sprinteuses jamaïcaines occupent les 3 marches du podium. ©facebook

 

Elaine Thompson-Herah, au sommet de sa forme

 

Il y a quelques jours lors de l’étape de la Diamond League aux États Unis, Elaine Thompson-Herah a affiché un chrono de 10" 54 sur 100m. C’est le 2e temps de l’histoire de cette discipline. Elle a déjà annoncé son intention de battre le record du monde de 10 "49.  Etabli en 1988 par l’américaine Florence Griffith-Joyner, ce record a toujours été éclipsé par les soupçons de dopage et de vent favorable.

Le record du monde est à ma portée. J’ai encore beaucoup de force.

Elaine Thompson-Herah.

 

Après avoir remporté 3 médailles d’or aux Jeux Olympiques de Tokyo, Elaine Thompson-Herah est au sommet de sa forme. La concurrence acharnée entre elle et Shelly-Anne Fraser-Pryce, la pousse à des performances incroyables. 

Shericka Jackson veut s'imposer

 

À Paris, ce sera Shericka Jackson, la sprinteuse jamaïcaine qui occupe la 3e marche du podium depuis les Jeux Olympique de Tokyo, de repousser les limites. Pilier de la discipline, Shericka Jackson a remporté des médailles sur le 100m, le 4x100m et le 4x400m.  

À 8000 kms de Paris, les habitants de la Jamaïque seront tous scotchés devant leurs écrans pour regarder le 100m féminin dans la capitale française. Les exploits des 3 sprinteuses figurent sur tous les réseaux sociaux.

Des internautes ont même demandé au gouvernement de la Jamaïque de changer l'indicatif téléphonique du pays de 876 à 123.