Levée des barrages devant la Sara, les stations sont réapprovisionnées

consommation
Attente station-service
Longue file d'attente devant la station-service de Schoelcher. ©Martinique la 1ère
Après deux jours de blocage et une pénurie de carburant dans de nombreuses stations-service, les transporteurs ont débloqué les accès vers la raffinerie et Antilles gaz ce vendredi matin (15 octobre 2021). Les clients devront encore patienter, le temps que les stations soient réapprovisionnées.

Le ballet des camions a repris ce vendredi matin (15 octobre 2021) à l'entrée de la SARA (Société Anonyme de Raffinerie aux Antilles) et d'Antilles gaz. 

L'accès à ces deux entreprises était entravé par des camions garés sur le pont de Californie au Lamentin depuis le mardi 12 octobre 2021 suite à la mobilisation de plusieurs syndicats de transporteurs contre la flambée des prix des produits pétroliers (gaz et carburants).

Les transporteurs ont décidé de lever le barrage après une première victoire obtenue hier (jeudi 14 octobre 2021) puisque 50 000 familles vont bénéficier du chèque énergie qui leur permettra de payer leurs factures d’électricité et de gaz. 

Nous avons quand même eu ce que nous voulions. Cela veut dire qu'aujourd'hui le petit malheureux qui ne pouvait pas acheter une bouteille de gaz 30 euros va la payer entre 18 et 30 euros.

 

Et c'est se combat là que nous avons menée. C'est la Martinique tout entière qui a gagné ce combat avec ces chèques énergie. Et c'est pour cette raison que nous avons pris la décision de lever le barrage ce matin et de reprendre le travail. 

Raphaël Bordelais, le président du syndicat des transporteurs de matières dangereuses de Martinique

 

Les stations-service toujours prises d'assaut 


Les stations-service seront réapprovisionnées progressivement au cours de la journée. Ce vendredi (15 octobre 2021) encore, de longues files d’attente sont en place aux abords des pompes.

Par ailleurs, après une opération escargot entre Fort-de-France et  l'hôtel de la CTM à Plateau-Roy qui a provoqué de gros embouteillages, les transporteurs sont reçus depuis 8h, par le Présdent du Conseil Exécutif Serge Letchimy.