martinique
info locale

Loi Travail: plus de congés pour les salariés

entreprises
entreprises
les chefs d’entreprise font preuve d’optimisme en ce début d'année 2017 ©AMPI
La loi Travail ne contient pas que de mauvaises nouvelles pour les salariés. Depuis le 1er janvier 2017, le texte fixe de nouvelles règles relatives aux congés qui devraient ravir les salariés.
Qui dit loi Travail, dit assouplissement des règles du licenciement économique et réduction du taux de majoration des heures supplémentaires. Il existe, pourtant, en dehors de ces mesures emblématiques et contestées par les syndicats, d’autres dispositions en relation avec les congés qui devraient redonner le sourire aux salariés.

Des congés payés dès la première année

Première bonne nouvelle: les nouveaux embauchés pourront bénéficier de jours de congé dès leur première année. Avant, ils devaient attendre la période d'ouverture des droits le 1er juin pour planifier leurs congés. Règle abolie. Avec la loi El-Khomri, un nouvel employé pourra poser des vacances dès qu'il en aura acquis.
Autre changement: il concerne les congés de naissance. Les pères de famille de moins de 21 ans disposeront de cinq jours de vacances, au lieu de trois. Ils peuvent s'ajouter au congé de paternité qui dure, lui, onze jours.

Un congé spécifique pour les aidants familiaux

Plus de repos, aussi, pour les salariés ayant perdu un membre de leur famille. Les congés passent de deux à cinq jours, en cas de décès d'un enfant, et à deux jours pour la mort de parents, d'un frère ou d'une sœur.

Enfin, on notera l'arrivée du "congé proche aidant". Ce nouveau dispositif s'adresse aux travailleurs qui s'occupent d'un proche malade, âgé ou handicapé. Il leur permet de prendre un congé sans solde de trois mois, renouvelable une fois. Il peut même, à terme, être transformé en période d'activité à temps partiel.
Publicité