publicité

Louis Boutrin se joue des barrières

Les choses ont pris une nouvelle tournure dans le conflit qui oppose les syndicats du personnel du Parc Naturel de la Martinique à Louis Boutrin, le président. Ce lundi matin (20 novembre), un huissier est venu à la demande du président pour constater le blocage.

Le président du Parc Louis Boutrin, franchit les barrages installés devant le siège du Parc Naturel à Fort-de-France (20 novembre 2017). © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Le président du Parc Louis Boutrin, franchit les barrages installés devant le siège du Parc Naturel à Fort-de-France (20 novembre 2017).
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Après plus d'un mois de grève (depuis le 10 octobre), et une tentative ratée de discussion vendredi (17 novembre), ce lundi matin (20 novembre), un huissier mandaté par Louis Boutrin, le président de la structure est venu constater les blocages au niveau de l'entrée du siège. Louis Boutrin a franchi les barrages devant des manifestants médusés.

Des salariés non-grévistes qui souhaitent depuis le début du conflit avoir accès à leur lieu de travail ont pu eux aussi franchir les barrages.

Les syndicats CDMT puis CGTM ont proposé un recours à la médiation sous certaines conditions pour faire avancer les négociations, mais la réponse de Louis Boutrin ne devrait être connue que demain (mardi 21 novembre). 

(Re)voir le reportage d'Édouard Estripeaut et André Quion-Quion : 
Parc Naturel de Martinique

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play