publicité

Lyannaj pou depolué Matinik veut poursuivre son action contre le chlordécone

Le collectif contre le chlordécone, rebaptisé Lyannaj pou depolué Matinik, se rappelle aux bons souvenirs des autorités et du public en cette veille de vacances. Ces membres réclament des mesures concrètes pour stopper l’empoisonnement de la population aux pesticides.

Les membres du Lyannaj pou depolué Matinik ont fait le point samedi 7 juillet. © Cécile Marre
© Cécile Marre Les membres du Lyannaj pou depolué Matinik ont fait le point samedi 7 juillet.
  • Cecile marre
  • Publié le
Après une manifestation du collectif Zero Chlordecone en avril dernier, puis plusieurs mois de travail, la vingtaine d’association avait élaboré une plateforme de 52 pistes de travail contre la pollution au chlordécone. Un document remis au préfet. Il s'agissait pour les associations de faire le point.
© Cécile Marre
© Cécile Marre
Et selon elle, le travail ne fait que commencer. Si la population semble désormais bien informée des risques encourus avec ce pesticide, elle l’est beaucoup moins d’une autre réalité : il est possible de s’en protéger.

(Re)voir le reportage avec des images de Thierry Maisonneuve.
Reportage Lyannaj pou depolué Matinik

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play