Lycée Schoelcher: "une posture politique faisant fi des exigences d'honnêteté historique"

politique
Laguerre Didier
Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France pendant sa conférence de presse le lundi 4 avril ©Martinique 1ere
Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, condamne la décision d’Alfred Marie-Jeanne, de ne pas effectuer la prochaine rentrée scolaire au Lycée Schoelcher. Au cours d'une conférence de presse ce lundi 4 mars, Didier Laguerre a annoncé son intention de s'opposer à cette décision.
Un nouveau rebondissement, dans le dossier du Lycée Schœlcher. Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, condamne les décisions prises par la collectivité territoriale de Martinique.

Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, s'exprimait lors d'une conférence de presse, le lundi 4 avril. " Ces décisions prises par la collectivité territoriale de Martinique ne respectent pas les intérêts des lycéens de la communauté scolaire et est avant tout la marque d'une posture politique faisant fi des exigences d'honnêteté historique".

La municipalité de Fort-de-france se prononce pour le maintien de la structure actuelle  avec une installation temporaire des étudiants dans le lycée de transition Victor Fouche afin de permettre à l'ensemble de la commmunauté scolaire d'évoluer dans de bonnes conditions. Pour le maire de Fort-de-France "cette decision viable est menacée par le choix de dispatcher les élèves dans plusieurs autres établissements notamment Gaillard et Bellevue".

Ecoutez Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France lors de son point de presse du 4 avril
Le président du Conseil Exécutif, Alfred Marie-Jeanne, a annoncé le 24 février dernier, qu'il n'y aura pas de rentrée scolaire en septembre prochain au lycée Schoelcher et pendant la durée des travaux. Les élèves seront répartis dans les établissements avoisinants. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live