"Ma mission est de créer des conditions pour que tous les haïtiens vivent mieux"

monde
Jovenel Moïse prestation de serment
Jovenel Moïse le président d'Haïti lors de sa prestation de serment (07 février 2017) ©Cap/FB
Au terme d’une année de présidence provisoire, Jovenel Moïse, élu dès le premier tour de l’élection du 20 novembre 2016, est devenu le 58e Président de la République d’Haïti. L’écharpe présidentielle lui a été officiellement remise hier (mardi 07 janvier) au Palais Législatif.
Jovenel Moïse, élu dès le premier tour de l’élection du 20 novembre 2016, est devenu le 58ème Président de la République d’Haïti. L’écharpe présidentielle lui a été officiellement remise hier (mardi) au Palais Législatif, par l’ex- Président intérimaire, Jocelerme Privert.


"des conditions pour que chaque haïtien vivent mieux....."

Seuls deux chefs d’État, Danilo Médina de la République Dominicaine et David Granger du Guyana ont assisté aux cérémonies au Palais National, aux côtés de représentants gouvernementaux de Trinidad-et-Tobago, du Venezuela, des États-Unis, du Canada, de la France et du Japon, entre autres.
Tous ont pu entendre le premier message à la nation de Jovenel Moïse, en tant que président investi. Dans son discours, le nouveau chef de l’État Haïtien a insisté sur le retour du pays à la démocratie et sur les grandes réformes qu’il faudra engager très vite pour le mettre sur les rails du développement. "Ma mission est de créer des conditions pour que tous les haïtiens vivent mieux", a dit Jovenel Moïse pour qui, "l'heure est venue de mettre en œuvre le changement décidé par le peuple le 20 novembre dernier".
Jovenel Moïse en meeting
Jovenel Moïse, lors des meetings pour la présidentielle ©Cap/FB

Portrait du nouveau président 

Né le 26 juin 1968 au Trou du Nord, dans le département du Nord-Est d’Haïti, Jovenel Moïse grandit dans une famille modeste. Sa scolarité se déroule dans des établissements de la capitale Port-au-Prince, où il est parti s’installer avec ses parents, en 1974. Il veut devenir éducateur quand il s’engage dans des études supérieures, à la Faculté des Sciences de l’éducation de l’Université Quisqueya. Mais il change assez vite d’orientation et opte finalement pour l’entreprenariat. Il a 28 ans, quand en 1996, il crée sa première entreprise : un commerce de distribution de pièces détachées automobiles.
 

L'agriculture

Durant cette même année 1996, Jovenel Moïse se lance dans l’agriculture, avec l’exploitation de 10 hectares de banane, dans le département du Nord-Ouest. Mais l’entrepreneur ne s’arrête pas là. Son nouveau défi : permettre à l’ensemble des habitants du nord d’Haïti d’avoir accès à l’eau. Avec l’aide de quelques partenaires, il réalise son projet. Après l’eau, Jovenel Moïse s’intéresse à l’électricité. Là encore, avec l’aide de plusieurs associés, il monte en 2008, la Compagnie Haïtienne d’Énergie qui fournit de l’énergie solaire et de l’énergie éolienne aux 10 communes du département du Nord-Ouest.
 

Le commerce

Quatre ans plus tard, il crée dans sa ville natale la société "Agritrans", sur un domaine  devenu la première zone franche agricole haïtienne. Cette initiative présentée comme un modèle pour le développement du secteur agricole en Haïti, aurait favorisé l’émergence de plus d’une dizaine de projets agricoles et surtout la création de près de 3 000 emplois directs et 10 000 emplois indirects.
 

La politique

L’ascension de l’homme d’affaires s’est poursuivie, jusqu’à  ce qu’il soit désigné candidat à l’élection présidentielle en 2015, par le Président sortant, Michel Martelly. Déjà arrivé en tête du scrutin annulé d’octobre 2015, Jovenel Moïse a réédité l’exploit, en novembre 2016. Mieux, il a remporté l’élection dès le premier tour, avec 55.6% des suffrages.