publicité

Les magistrats, greffiers et avocats de Martinique sont mobilisés

Ils souhaitent "une justice de qualité" disent-ils. Ainsi, en soutien au mouvement national initié par le bureau national de l'Union Syndicale des Magistrats et du syndicat de la Magistrature, les fonctionnaires de la justice en Martinique étaient eux aussi mobilisés ce jeudi 15 février.

Les magistrats, avocat étaient en robes noires devant le TGI de Fort-de-France. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Les magistrats, avocat étaient en robes noires devant le TGI de Fort-de-France.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
Qu'ils soient juges, greffiers ou avocats, tous étaient réunis en robe noire ce jeudi (15 février) matin devant le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France. Une mobilisation qui s'intègre au mouvement national initié par le bureau national de l'Union Syndicale des Magistrats et du syndicat de la Magistrature. En ligne de mire, la réforme de la justice engagée par la garde des Sceaux Nicole Belloubet.



Une justice de qualité


Pour Aurelie Meiller, juge d'instruction et délégué régional du syndicat de la magistrature, il s'agit surtout de montrer que les magistrats et fonctionnaires de justice sont vigilants quant au contenu de la réforme.


En Martinique, la situation est difficile avec des équipements en souffrance et un personnel trop peu nombreux. Les précisions de Hélène Bigot, vice-présidente au TGI de Fort-de-France. Selon Hélène Bigot, vice-présidente au TGI de Fort-de-France, cette réforme "pourrait s'annoncer très inégalitaire, très gestionnaire et à mille lieues de la justice de qualité, de proximité à laquelle nous aspirons tous et à laquelle nous tenons tous."


Voir son interview réalisée par Franck Edmond-Mariette et André Quion-Quion :
ITW Hélène Bigot


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play