Maître Claude Laure est décédé à l'âge de 68 ans

hommage
Maitre Claude Laure
Maître Claude Laure, huissier de justice à la retraite est décédé à l'âge de 68 ans ©DR
Claude Laure, huissier de justice à la retraite, est décédé jeudi 12 novembre 2020 à son domicile au Marin. Il avait bâti tout au long de sa carrière, une solide réputation basée sur la réactivité et l’efficacité. il a été terrassé à l'âge de 68 ans par une crise cardiaque.
Maître Laure nommé en 1986 par la chambre nationale des huissiers de justice a bâti tout au long de sa carrière une solide réputation basée sur la réactivité et l’efficacité.
 

L’exécution des décisions


Il a entamé sa carrière en Martinique à l'époque où les exécutions des décisions de justice avaient du mal à être appliquées. En effet l’huissier de justice, véritable officier ministériel dernier maillon de la chaîne judiciaire, devait faire exécuter les décisions.

En 1973 le foyalais,Claude Laure aîné d’une famille de huit enfants prête serment devant le tribunal d’instance de Fort-de-France. Il a fait ses premières armes en qualité de clerc significateur à l’étude de Maître Felix Clairvoyant à Fort-de-France. 
Une aventure qu’il poursuit en 1975 à l’étude de Maître Jean-Claude Monnier, huissier de justice à Trinité, dans le Nord Atlantique de la Martinique.


Une passion pour la profession


En 1986 il a réussi à l’examen professionnel et assure la suppléance de l’étude de Maître Trépon à Trinité puis celle de l’étude Montlouis au Saint-Esprit. Deux ans plus tard, le 08 août1988 il est nommé huissier de justice et il fait l’acquisition de la charge de Maître Napoléon Guitteaud à Basse-Pointe.

En parallèle, il assure toujours la suppléance de différentes études. Celles de Maître Trépon et administre les études  de Maître Gruette, Dalu Audenay et Louis-Achille.
Tout en ayant la responsabilité de ces différentes études, il gère de main de maître sa propre étude.


Refusant son affectation à Basse-Pointe, c’est au cœur du centre ville de Fort-de-France aux Terres-Saint-Ville qu’il ouvrira son étude dans l’attente définitive de sa nomination à Schœlcher. Encadré de collaborateurs motivés et efficaces, en 1993, il transfert son étude au quartier Petit Paradis à la limite de Fort-de-France et de la ville de Schoelcher.

Par ailleurs Il assure les fonctions de délégué de la chambre interdépartementale des huissiers de justice durant plusieurs années.

 

Ce travailleurs acharné parfois au détriment de sa présence au sein de sa famille, n’hésitait pas à débuter ses journées de travail dès 4 heures du matin »

Son épouse.


Outre son activité débordante, très sensible à l’art, touché par les artistes, il  est un mécène généreux.
 

Une interruption violente et brutale de la profession 


Le 6 novembre 2013, en pleine tournée de travail, au volant de son véhicule il fait un AVC (Accident Cardio Vasculaire). Deux autres AVC se succèderont durant son hospitalisation.

En 2015 après un incident comptable en son absence justifié par son état de santé, il débute malheureusement ce que sa famille appellera une descente aux enfers. Il sera quasiment anéanti par les doutes qui ont lourdement pesé sur sa capacité de travailler à faire prospérer son étude uniquement et seulement par son travail rigoureux sincère et honnête.

Le jeudi 12 novembre 2020, il est terrassé par un crise cardiaque.
Les  funérailles de Maître Claude Laure se dérouleront le mercredi 18 Novembre 2020. Présentation du corps au public à 10h30. Cérémonie religieuse à 11 heures en la salle Omniculte  de la Joyau de la Meynard à Fort-de-France.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live