Malgré la pluie, la SME annonce un nouveau risque de coupures d'eau potable

consommation
Eau mains
Eau potable. ©Pixabay
La distribution de l’eau potable risque d'être encore perturbée "en raison de la baisse significative de la ressource en eau", annonce la SME (Société Martiniquaise des Eaux). Les pluies de ces derniers jours seraient insuffisantes. 
Ce jeudi après­-midi (25 juin 2020), des averses se sont déclenchées "sans donner de forts cumuls de précipitations (environ 20 mm maximum en 12 heures)", indique météo France. Et malgré ces pluies qui marquent en principe, le début de la saison des pluies, la distribution de l'eau potable risque (encore) d'être perturbée.

"La situation liée à la distribution d’eau potable est de nouveau tendue sur l’ensemble du territoire en raison de la baisse significative de la ressource en eau", confirme la SME (Société Martiniquaise des Eaux).
 

Situation tendue dans le nord


Au Nord, la situation est critique en plusieurs endroits "en raison de l’impact important de la sécheresse sur les sources péléennes". Depuis plusieurs jours, les communes de Basse-Pointe et Ajoupa-Bouillon subissent des interruptions quotidiennes de la distribution en eau de 18h00 à 7h00 le lendemain.

Avec le soutien des dirigeants de Cap Nord, une cuve de 2 000 m3 été mise à disposition des usagers de Basse-Pointe.
 

Pas vraiment mieux dans le sud


Dans le Sud, l'eau continue de diminuer et le réservoir de 8 000 m3 de l’usine de Rivière Blanche à Saint-Joseph est à nouveau vide. Plusieurs réservoirs, à Sainte-Luce, au Vauclin, au Marin et au Diamant sont sous surveillance rapprochée en raison des difficultés de remplissage envisagées dans la journée.

"À ce jour, aucune interruption de la distribution n’a été réalisée mais des tours d’eau sont à prévoir en début de semaine prochaine si la situation se dégrade", prévient la SME.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live