Manifestation à l'aéroport de Martinique contre l'atterrissage d'un avion en provenance d'Italie

coronavirus
Manifestants à l'aéroport de Martinique
Les manifestants sont devant l'aéroport de Martinique. ©Kelly Babo
C'est à l'appel de plusieurs associations et du syndicat CGTM-SOEM que plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis en milieu d'après-midi ce samedi 29 février 2020 à l'aéroport International Martinique Aimé Césaire. Ils sont contre l'atterrissage d'un avion en provenance d'Italie. 
"Matinik lévé", c'est au rythme de cette chanson que les manifestants ont pénétré au sein de l'aéroport International Martinique Aimé Césaire ce samedi après-midi (29 février 2020).  À l'appel de plusieurs associations et du syndicat CGTM-SOEM, plusieurs dizaines de personnes se sont déplacées à l'aéroport afin d'empêcher l'avion d'Air Italy d'atterrir. En effet, selon eux l'inquiétude demeure concernant le personnel navigant mais également les professionels en contact avec eux.
Manifestants à l'aéroport de Martinique
©Kelly Babo
La décision de la compagnie MSC Croisières de renoncer à l'embarquement des clients italiens arrivant par avion samedi 29 février 2020 n'a pas calmé leur colère.Vers 15 heures, deux militants ont tenté d’aller sur le tarmac avant d'être arrêtés par les forces de l'ordre. Ils ont finalement été libérés par la suite. 
D'autres militants ont bloqués le bus de l’équipage de l’avion qui a pu repartir.

Le vol en provenance de Milan est prévu pour 15h45 et devrait repartir à 17h45 avec les passagers italiens du navire de croisière MSC après leur séjour à bord.
Avion d'Air Italy
L'avion a finalement atterri et le transfert des passagers italiens de la compagnie de croisière MSC devrait s'effectuer. ©Ronan Bonnec
Selon le communiqué de l'Agence Régionale de Santé et de la préfecture, "les trois membres de l’équipage, de nationalité espagnole, feront l’objet d’un contrôle médical spécifique à leur débarquement".

En prévision, selon le chef de la police nationale, huit véhicules de police et un escadron de gendarmes mobiles sont mobilisés "en cas de besoin".
Police devant l'aéroport de Martinique
Des forces de l'ordre ont été mobilisées devant l'aéroport de Martinique. ©Ronan Bonnec
La situation étaient tendue entre militants et forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène.
Les anciens passagers du MSC ont enregistré pour l’embarquement peu avant 18 heures ce samedi 29 février 2020. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live