publicité

Une marche contre la violence est annoncée après une nouvelle nuit de coups de feu en Martinique

3 nouveaux blessés par balles dans la nuit de mardi (13 août) à mercredi (14 août 2019). Ces faits divers sanglants à répétition interrogent une fois de plus sur la circulation effrénée d’armes à feu en Martinique. Une nouvelle marche contre la violence est prévue à Fort-de-France ce week-end.

© J.E
© J.E
  • Ronan Bonnec & Guy Etienne
  • Publié le
3 nouveaux blessés par armes à feu. D'abord vers 1h du matin dans la nuit du mardi 13 août à Saint-Anne au Domaine de Bellefond. Il s’agit d’un homme de 27 ans touché à la bouche, qui a été transporté au CHU de Fort-de-France.

Un peu plus tard, vers 2h30 du matin, c’est à la Pointe Faula au Vauclin, que deux autres jeunes âgés de 21 et 22 ans ont été les cibles de tirs, en sortant d’une soirée. L'enquête devra préciser s’il y a un lien entre ces deux faits divers.
Scène de violence sur la voie publique © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Scène de violence sur la voie publique
La commune du Vauclin avait déjà été le théâtre de coups de feu survenus dans la nuit du dimanche 11 août 2019, en marge du Baccha Festival. Bilan : 3 blessés, dont un grièvement, atteint au thorax. (le pronostic vital de ce dernier n’est plus engagé).
 

13 personnes tuées par armes à feu depuis début 2019 en Martinique

 
Ces faits de violence se sont accumulés ces derniers jours, et depuis le début de l’année, sur 15 personnes tuées par homicide, 13 d’entre elles ont perdu la vie par armes à feu. La question de fond concerne la prolifération des armes en Martinique. 150 d’entre elles ont été récupérées lors de la dernière opération "déposez les armes" organisée par la préfecture au mois d’avril 2019.
590 armes retirées de la circulation en Martinique © Fabrice Defremont
© Fabrice Defremont 590 armes retirées de la circulation en Martinique
Mais combien d’armes dorment encore dans les foyers et d’où proviennent-t-elles ? C’est la question qui tracasse les autorités et les responsables politiques locaux.
 

Le "collectif de la conférence des quartiers" mobilise à nouveau contre la délinquance


De son côté, la population inquiète est sur le qui-vive. Une marche intitulée "stop à la violence" est d’ailleurs prévue samedi 17 août 2019 à Fort-de-France à partir de 8h. Le rendez-vous est fixé à la maison des syndicats. L'objectif est de dénoncer collectivement la multiplication de ces affaires tragiques qui s'accumulent dans l'île depuis plusieurs mois.
Cette nouvelle mobilisation est à l’initiative du "collectif de la conférence des quartiers" qui regroupe plusieurs conseils citoyens de Martinique, ainsi que des militants associatifs et des parents de victimes.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play