Marchés de Noël en Martinique : entre tradition, magie et Covid

noël
Des stands du marché de Noël de Fort-de-France
Des stands du marché de Noël de Fort-de-France ©Xavier Chevalier

Plusieurs communes ont organisé samedi 19 et dimanche 20 décembre des marchés de Noël. Cette année les produits traditionnels sont mis en avant. De nombreuses personnes ont profité pour faire les derniers achats avant les fêtes ou tout simplement pour retrouver la magie de Noël avant le réveillon.

Gros-Morne, Le François, Fort-de-France... Plusieurs communes de Martinique organisent durant ce dernier week-end avant les fêtes un marché de Noël. 

Le Parc Naturel Régional de la Martinique (PNRM) a organisé le sien samedi 19 et dimanche 20 décembre de 6 heures à 13 heures. Une petite dizaine de producteurs de fruits et légumes étaient présents. Les clients n'ont que peu répondu à l'invitation. Sur place, les commerçants avaient pourtant du choix. Les produits alimentaires traditionnels étaient mis à l'honneur. 

Pas de marchés nocturnes

 

Crise sanitaire oblige, les marchés nocturnes de Fort-de-France, rendez-vous prisés avant les fêtes, ont été annulés. Pour les remplacer la ville a décidé d'organiser un marché traditionnel de Noël durant tout le week-end. Au cours de la manifestation des défilés seront assurés par "le ballet les balisiers" et l'association Flamn Kréyol. Un chanté Noël avec "kantic des mornes" aura lieu dimanche 20 décembre. 

Samedi, l'affluence n'a pas été au rendez-vous. En effet, les commerçants présents pour la manifestation ont été contraints de s'installer devant le marché couvert, n'ayant que peu de place et ne se différenciant pas des vendeurs habituels. 

Thierry Coler, chef du service animation économique du centre-ville de Fort-de-France dresse un bilan satisfaisant pour ce marché. Il reconnait que le volume de vente est moins important. Pour lui "c'est la faute du Covid". Il se réjouie de la présence des produits traditionnels comme la groseille, l'igname sasa, les pâtés, les liqueurs... Il estime qu'à cause de la crise sanitaire "il y a 20 fois moins de produits et de visiteurs". 

Touristes, vacanciers, résidents... Tous sont satisfaits

Des stands au marché de Noël de Fort-de-France
Des stands au marché de Noël de Fort-de-France ©Xavier Chevalier

Carmen Minoton a un stand avec divers produits. Elle est satisfaite des ventes depuis trois semaines. Elle affirme que " les gens viennent chercher les produits traditionnels d'antant, notament l'igname et les schrubs". Avec nostalgie, elle se remémore l'époque où les gens allaient chercher l'igname dans les bois, "yanm ou pa ka planté, yanm ki ka levé tou sel ".

Elle tient à remercier la population martiniquaise car c'est grâce à elle que les commerçants ont tenu depuis la fin du premier confinement. " Désormais, depuis un ou deux jours, les touristes les ont remplacés " précise-t-elle. "Pour attirer les voyageurs ont leur fait gouter nos produits, ils adorent, ils trouvent cela bon et ils achètent".

Plusieurs clients trouvent la sonorisation beaucoup trop forte. Ils affirment ne pas s'entendre quand ils discutent avec les marchands. En fonction de l'heure d'arrivée, certains regrettent le manque de stock, de nombreux produits ne sont plus disponible, il n'y du coup que peu de variétés. Le prix des pâtés est pointé du doigt par tous. " Un euro le pâté c'est juste pas possible " pestent-ils. L'ambiance est cependant aux rendez-vous de même que les couleurs. La qualité des produits est soulignée. 

" C'est tellement bon"

 

Jean-Marc et Jackie en Martinique depuis 30 ans ont adoré leur passage au marché. Avec un large sourire, ils avouent adorer cette période, la nourriture, les chantés Noël et surtout les pâtés et les punchs. "La taille restreinte du marché est compensée par l'ambiance c'est vraiment un bonheur".

Un stand de liqueurs au marché de Noël de Fort-de-France
Un stand de liqueurs au marché de Noël de Fort-de-France ©Xavier Chevalier

Déborah et Alban sont en vacances. Ils ont débarqué sur l'île depuis jeudi 17 décembre. Alors qu'ils logent à Sainte-Anne, ils sont venus voir le marché de Noël... "et trouver du rhum" rajoute Alban.

Pour ce dernier, les punchs sont "gourmands. Ça donne envie de tout gouter. C'est ce que je fais d'ailleurs. C'est très agréable. Ça change des alcools que l'on boit dans l'hexagone. Là au moins il y a du gout ". Sa moitié, amusée, rajoute que " c'est tellement bon et sucré qu'elle ne se rend pas compte qu'elle boit ". Les deux amoureux repartent avec plusieurs bouteilles. En partant Alban s'amuse car le couple souhaitait prendre une petite bouteille, mais il n'y en avait plus. "Nous avons été obligés de prendre une grande. Mais pas de soucis elle sera bu avant notre départ ".

Des marchés de Noël jusqu'au 24 décembre


Anne-Sophie s'est installée en Martinique il y a tout juste un mois. Elle est venue au marché pour envoyer des produits locaux à ses proches restés dans l'héxagone. "Je trouve beaucoup de choses, il y a vraiment beaucoup de choix. J'envoie surtout des épices, des confitures, et des paréos ". Elle a eu un véritable coup de cœur pour les bijoux en bois, elle s'est d'ailleurs offerts plusieurs pièces. " Pour cette première fois aux Antilles, des amis ont déjà prévu de me faire découvrir le jambon de Noël pour le 24 et un barbecue sur la plage le lendemain " précise-t-elle avec impatience.

Plusieurs communes ont prévu de faire un marché de Noël d'ici le 24 décembre. Avis aux amateurs s'ils vous manque des produits pour faire la fête c'est là que vous les trouverez.