publicité

Report du départ de la Mini-Transat La Rochelle-Le Marin (Martinique)

Initialement prévu dimanche 22 septembre 2019, le départ de la 22e édition de la Mini-Transat est reporté à une date ultérieure. En cause, les conditions de vent et de mer soutenues attendues dans le Golfe de Gascogne puis au large du cap Finisterre. 

© Breschi - Mini-Transat
© Breschi - Mini-Transat
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Le directeur de course de la Mini-Transat La Boulangère, Denis Hugues a pris la décision, en accord avec l’organisateur, de reporter le départ de la première étape, prévu à La Rochelle dimanche à 14h15. "Depuis deux jours, nous regardons la météo de très près et observons des systèmes perturbés sur l’Atlantique", explique-t-il.

Si on donnait le départ dimanche, les concurrents feraient face à des conditions très délicates à partir de mardi soir avec une mer forte et des vents d’Ouest/Sud-Ouest de 30 nœuds moyens et des rafales à 40 nœuds. Nous avons étudié tous les schémas possibles...mais ça ne passerait pas pour une bonne partie de la flotte.

 

Emmener le plus de marins possibles en Martinique 
 

"Les Mini 6.50 sont des bateaux magiques mais ils sont petits et plutôt conçus pour les allures portantes", poursuit Denis Hugues.

Or, les concurrents se seraient retrouvés auprès dans une situation très délicate, contre le vent et la mer. C’est le plus mauvais scénario pour ces bateaux. Le but de la Mini-transat est d’emmener le plus de marins possibles en Martinique.

 
Le départ de la première étape entre La Rochelle et Las Palmas de Gran Canaria est reporté. Les 87 Mini 6.50 disputeront dimanche 22 septembre 2019, un prologue en solitaire et dans les conditions de course.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play