Les marins pêcheurs Martiniquais sont solidaires d'un collègue, sanctionné pour pêche en zone interdite

pêche
Bateau de pêche
©Orythys
Un marin pêcheur des Trois-Ilets s’est vu confisqué sa yole par la direction de la mer, pour pêche dans une zone interdite. Le comité régional des pêches demande la clémence.
Un professionnel des Trois-Îlets s’est vu confisqué récemment sa yole par la direction de la mer. Les autorités lui reprochent d’avoir pêché dans une zone de cantonnement non loin de l’îlet Ramier.

Le syndicat indépendant des marins-pêcheurs a plaidé sa cause devant l’équipe municipale des Trois-Îlets, les représentants de la direction de la mer, mais aussi le comité régional des pêches. 

Pour le comité régional des pêches, s’il y a eu faute, il doit y avoir sanction. Cependant la saisie de l’outil de travail met en péril la famille de ce professionnel de la mer . "Une autre solution peut être trouvée", selon son président qui a interpellé la direction de la mer.

Après la période de confinement, les limites de la pêche à cause du scandale chlordécone, cette affaire illustre le total désarroi de toute une profession qui vit des heures difficiles.

Olivier Marie-Reine

"La pêche est interdite dans une zone proche de la côte", répond la direction de la mer. La mesure s'applique aussi bien aux professionnels qu'aux non professionnels. "Cette technique détruit l’écosystème marin et met en danger les récifs coralliens", complète le service de l'État.

Des échanges se poursuivent entre toutes les parties concernées, afin de trouver une solution.