publicité

Les martiniquais s'illustrent au concours National de Confédération Nationale de Danse

Les 44 danseurs martiniquais se sont illustrés au Concours National de Confédération Nationale de Danse qui s'est tenu du 29 mai au 1er juin à la cité des congrès à Valenciennes. Sur les 38 passages de la délégation de Martinique, 6 sont sélectionnés pour le concours européen.

Quelques danseurs de la sélection de Martinique de la CND Martinique © CND
© CND Quelques danseurs de la sélection de Martinique de la CND Martinique
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
Danse classique, jazz, orientale, hip-hop ou encore bharata natyam (danse traditionnelle indienne), en groupe ou en solo, les 44 candidats, âgés de 8 à 25 ans, de la délégation de la Confédération Nationale de Danse de Martinique, ont brillé durant le concours national entre le 29 mai et le 1er juin 2019 à la cité des congrès à Valenciennes. 

Ainsi sur les 38 passages, 3 ont obtenu le premier prix avec félicitations du jury, 3 le premier prix à l'unanimité, 11 le premier prix national, 15 le deuxième prix national et 5 le troisième prix national. 

Six d'entre eux (félicitations du jury et unanimité) sont sélectionnés pour le concours européen qui se tiendra les 28 et 29 septembre 2019. Un bilan positif pour Valérie Vroust, présidente de la Confédération Nationale de Danse de Martinique.
Valérie Vroust, présidente CND Martinique

9 écoles de danse et 17 professeurs 


Parmi les accompagnants Fabrice Vaillant surnommé "Flexx" est professeur de hip-hop. Après sa première participation au concours régional (17 mars 2019), 8 élèves ont été sélectionnés pour le national.

Durant trois mois durant les vacances et les week-ends il les a préparés de manière intensive. Sur les 6 (un duo et des 4 en individuels) qui sont parties, l'une de ces danseuses a obtenu une unanimité et est sélectionnée pour le concours européen. 

À voir dans leurs yeux, ils étaient contents et stressés en même temps et c'est une expérience, ça leur permet d'appréhender la scène différemment en face de professionnels. Et il manque de ça chez nous. On fait des spectacles de fin d'année, il y a une émulation, mais pour l'enfant c'est autre chose ce type de manifestation, ce n'est pas la même expérience, ce n'est pas pareil, explique-t-il. 

Un voyage coûteux


Sur l'ensemble des candidats retenus, une quinzaine de jeunes n'ont pas pu partir à Valencienne.

Les raisons sont diverses. Souvent les parents n'avaient pas pensé que leurs enfants auraient obtenu des premiers prix donc n'avaient pas anticipé entre les prises de congés, les absences au travail.

Certains dans les grandes catégories, passaient le BAC, vu les dates cette année. Et puis la dernière raison est financière. Puisqu'il ne faut pas perdre de vue que tous les frais sont à la charge des parents. On envoie les dossiers, mais bon on n’a pas de retour, avoue Valérie Vroust, présidente de la Confédération Nationale de Danse de Martinique. 

Selon la présidente, 2000 euros sont nécessaires par candidat pour le déplacement. Ensachages, vente de gâteaux et démarches de certains parents auprès d'entreprises ont permis de réduite le coût. 

Prochaine étape pour les 9 danseurs martiniquais sélectionnés, validation de leur participation au concours européen d'ici à début juillet. Tous ne se sont pas encore prononcés sur leur choix effectif. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play