martinique
info locale

Une martiniquaise est à l'origine de la mobilisation contre la hausse des carburants en France

manifestation
Priscillia Ludosky
Le mouvement " les gilets jaunes" est parti d'une pétition lancée par Priscillia Ludosky. ©Outre-mer 1ère
Ceux qui se sont baptisés "les gilets jaunes", appellent au blocage des routes et des autoroutes en France en réponse à la hausse des taxes appliquées sur certains carburants. Le mouvement est parti d’une pétition lancée par la martiniquaise Priscillia Ludosky.
Les gilets jaunes se préparent à une journée de mobilisation samedi prochain (17 novembre 2018), dans toute la France. Combien seront-ils ? Où seront-ils face à la hausse des prix du carburant ? Les automobilistes ont l’intention d’exprimer leur mécontentement au gouvernement en bloquant les routes.

Le mouvement est parti d’une pétition lancée le 29 mai 2018 sur internet par une jeune martiniquaise. Priscillia Ludosky, 33 ans, arrivée en France dans les années 80, née de parents martiniquais de Trinité et du Gros-Morne. 

"Je me positionne plutôt comme un porte-parole. J’espère retranscrire correctement les pensées des uns et des autres", explique-t-elle. Cette pétition recueille à ce jour plus de 830 000 signatures.

Son portrait, dans ce reportage de Jean-Michel Mazeroles et Maximo Bulgarelli.
Le mouvement contre la hausse du prix du carburant, est parti d’une pétition lancée par la martiniquaise Priscillia Ludosky.
Publicité