martinique
info locale

La martiniquaise Johanna Verscheure-Mouriesse championne du monde de culturisme

distinction
Culturisme
Johanna Verscheure-Mouriesse, Championne du monde 2019 de culturisme naturel trained figures ©Verscheure-Mouriesse
La culturiste Johanna Verscheure-Mouriesse a été sacrée au début de ce mois (le 2 novembre 2019) championne du monde de culturisme naturel trained figures, sous l’égide du WNBB (World Natural Bodybuilding).
 
Johanna Verscheure-Mouriesse vient d’ajouter un second titre à son palmarès. Le 2 novembre 2019, elle a décroché le titre de championne du monde de culturisme naturel "trained figures" (c’est à dire qui exclue l’utilisation de substances telles que les stéroïdes anabolisants). Elle était déjà championne inter-régionale de France dans cette même catégorie, une qualification obtenue à Libourne (dans le sud-ouest de la France) en avril 2019.
Culturisme féminin
Johanna Verscheure-Mouriesse, Championne du monde 2019 de culturisme naturel "trained figures" (à Toulouse) ©Verscheure-Mouriesse
Rien (à priori), ne prédestinait Johanna Verscheure-Mouriesse à faire du bodybuilding. Cette discipline et art à la fois qui consiste à développer sa masse musculaire dans l’esthétique pour ensuite s’exhiber en compétition, en exécutant des poses plastiques codifiées en solo ou sur des chorégraphies, est généralement pratiquée par la junte masculine.

Mais du haut de ses 25 ans, Johanna, étudiante à Bordeaux en droit puis en diététique, a voulu relever le défi, un pari gagné pour la jeune femme qui n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. La championne espère devenir coach de sa discipline dans les mois qui viennent, après une formation en BP JEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire et du Sport).
Publicité