"Martinique Pionnières" en redressement judiciaire

femme
Femmes chefs d'entreprises
Une majorité de femmes chefs d'entreprises réunies au siège de l'association Martinique Pionnières (septembre 2016) ©FB Martinique Pionnières
"Martinique Pionnières" créée en 2012 par des chefs d’entreprise en vue de stimuler l’entrepreneuriat local féminin est en redressement judiciaire. L'annonce officielle a été faite le 21 février. Le non-versement du fond Social Européen (FSE) serait à l'origine de son dépôt de bilan.



"Martinique Pionnières" a été créée en 2012 par des chefs d’entreprise et a accompagné de manière effective 80 porteuses de projet. L'association a contribué à la création de 40 entreprises, qui ont généré 66 emplois directs.

Le financement de cet organisme est assuré à 90% par le fond Social Européen (FSE). La collectivité Territoriale de Martinique qui en charge la Gestion du FSE pour le compte de l’Europe, a reporté le passage en plénière de ce dossier. "Cette situation conduit aujourd’hui à l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire" précise le communiqué de l'organisme..

(Re)voir le reportage d'Alain Livori et Fabienne Léonce
©martinique

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live