publicité

La Martinique a rendez-vous avec la pluie

Après quelques jours de ciel bleu et de soleil, des averses sont prévues ce week-end. Un mauvais temps qui dure depuis fin décembre 2017, mais qui serait de saison, selon Météo France.

Images d'illustration © Martinique.1
© Martinique.1 Images d'illustration
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
156mm de pluie au Lamentin en janvier, 208mm à Ste-Marie, 141mm à St-Pierre, 107 mm à St-Anne. Ces mesures peuvent paraître importantes, mais selon Météo France, elles sont "entre 5 et 20 % supérieures à ce que l’on attend en moyenne pour un mois de janvier".
 C'est la fréquence des pluies durant la journée et leur intensité, parfois assez forte, qui est anormal.


Beaucoup trop d'eau



En effet, à y regarder de plus près, il a plu quasiment tous les jours. La station de référence du Lamentin a observé jusqu'à vingt-deux jours de pluie sur la commune. Avec pour conséquence des sols très détrempés, boueux favorisant les glissements de terrain.


Selon Météo France, "statistiquement, cela revient une fois tous les 4 ou 5 ans. Si l’on regarde la décennie en cours, janvier 2009 avait été plus arrosé en quantité comme en fréquence : 161mm en 27 jours de pluie ! Le record à l’aéroport date de janvier 1967 avec 290mm de pluie ... on en est très loin. En revanche, si l’on s’intéresse aux pluies cumulées en décembre et janvier, les valeurs mesurées deviennent exceptionnelles !"



Depuis 1993, c’est la 1ere fois que la station météorologique recueille autant d’eau entre le 1er décembre et le 31 janvier à Fort-de-France (547mm) et à Fonds-St-Denis (871mm), et la 2e fois au Lamentin (519mm). Dans les autres communes, le bilan pluviométrique est moins important, mais reste plus élevé que la normale.



Selon Météo France ce sont des alizés plus humides et plus soutenus qu’à l’accoutumée (16,2km/h en moyenne au lieu de 14,4 au Lamentin) qui véhiculent ces averses.
Une situation liée au phénomène La Nina (dérèglement climatique inverse à El Nino) d’intensité modérée.

"Ce vent soutenu et l’humidité de l’air associée accentuent l’impression de fraîcheur même si les températures mesurées sous-abri sont supérieures aux normales : 29,4°C pour les maximales, 23°C pour les minimales au Lamentin en janvier".



Un retour à la normale est attendu dans plusieurs mois. Le phénomène La Nina est à son pic actuellement. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play