publicité

La Martinique souffre des coupures d'eau en raison de la sécheresse

Les sociétés de distribution de l'eau potable, organisent des coupures tournantes dans le nord, le sud et le centre, en attendant une pluviométrie plus abondante sur la Martinique.

© Pixabay MartiniqueLa1ere
© Pixabay MartiniqueLa1ere
  • Par Guy Etienne
  • Publié le
La sécheresse pose toujours autant de difficultés aux opérateurs chargés de la distribution de l'eau potable. Ces derniers ont donc décidé d’un commun accord de procéder à des coupures tournantes dans le nord, le sud et au centre, en attendant une pluviométrie plus abondante sur l’île.

Joseph Péraste, vice-président de la commission assainissement de la communauté d’agglomérations Cap Nord (qui réunit 18 communes depuis Schœlcher jusqu’au Robert), explique le bien-fondé de cette mesure temporaire (en attendant la mise en place de solutions alternatives).

Joseph Péraste (coupures tournantes)

Vice-président de la commission assainissement de la communauté d’agglomérations Cap Nord
Depuis environ trois mois, des réunions hebdomadaires ont lieu entre les sociétés de distribution, les représentants de la collectivité majeure et les services de l'État, sous la houlette du préfet, afin de décider collégialement de la conduite à tenir en cette période de carême, pour une utilisation optimale de la ressource.

Malheureusement, la situation ne risque pas de s’améliorer dans les semaines qui viennent, selon les prévisions de météo France Martinique. Son directeur, Jean-Noël Degrace s’en explique.

Jean-Noël Degrace (retour pluies)

Météo France Martinique
Joseph Péraste, revient sur des solutions alternatives déjà évoquées par le passé, comme les retenues collinaires, le dessalement de l’eau de mer et le forage (qui a sa préférence), pour des raisons de coût explique-t-il. 

Joseph Péraste (alternatives eau tournante)

Vice-président de la commission assainissement de la communauté d’agglomérations Cap Nord

Mesures de la préfecture en cours


Un arrêté préfectoral du 18 mars 2019, interdit les usages superflus  afin de préserver la ressource en eau, très insuffisante.
 
Sont interdits :
  • l’arrosage des pelouses, jardins, espaces verts et terrains de sport ;
  • le lavage des véhicules et des bateaux hors des aires lavages spécialisées équipées de dispositifs haute pression économe en eau ;
  • les vidanges et remplissages des piscines ;
  • les vidanges des réserves d’eau potables.
Le préfet appelle tous les Martiniquais à être vigilants et économes dans leur consommation et à signaler toute fuite sur le réseau d’eau potable notamment à Odyssi.
 
Arrêté préfectoral

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play