Martinique Transport souhaite mettre fin à la délégation de service public du transport sur le centre

transports
bus mozaik
Bus du réseau Mozaïk au garage. ©PPF
Le transport sur le centre vit-il ses derniers instants ? C'est en tout cas ce que souhaite l'autorité délégante Martinique Transport. Dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi 13 décembre 2018, son président souhaite la résiliation de la délégation de service public "devenue inopérante".
C'est par la voie d'un communiqué qu'Alfred Marie-Jeanne, président du conseil d'administration de Martinique Transport a annoncé son intention de proposer au prochain conseil prévu lundi 17 décembre 2018, la "résiliation de la délégation de service public" du Groupement Momentané d'Entreprises "Ensemble pour Mozaïk". 

Fin délégation service public transport

Une décision après quatre jours sans aucun bus sur les axes routiers entre Schoelcher, Fort-de-France, Saint-Joseph et Le Lamentin.

En effet, depuis lundi 10 décembre, le garage de Mozaïk à Fort-de-France est bloqué par l'ancien sous-traitant Transcapital et celui des BHNS du TCSP au Lamentin par les membres du syndicat CSTM suite au conflit de la SOTRAVOM.  Des conflits qualifiés par Alfred Marie-Jeanne "d'internes à deux sociétés cotraitantes".

Le président dit également prendre "acte de l'impossibilité des acteurs des conflits de trouver une issue" et de fait pénalisant une fois de plus les usagers. 

Joint par notre rédaction, la CFTU prend acte de la décision de Martinique Transport mais se refuse à tout autre commentaire. 

La convention de délégation de service public avait été signée en 2012.