martinique
info locale

La médecine Cubaine reconnue à l'échelle internationale dans la lutte contre le coronavirus

monde
Médecins de Cuba
Les médecins cubains partent pour l'Italie. ©twitter
Les médecins de Cuba volent au secours de plusieurs pays de la Caraïbe et de l'Europe frappés par le Coronavirus. Les laboratoires produisent des médicaments qui pourraient soulager les malades. Le quotidien dans l'île ne change pas. La population souffre d’un manque de denrées alimentaires.
Cuba a dispatché 36 médecins et 15 infirmières en Lombardie, la région italienne la plus touchée par le Coronavirus. Ils ont quitté la Havane en chantant "Vive la Révolution Cubaine". Ils ont été acceuillis en Italie par des applaudissements. Ces médecins redoutent la dangerosité de leur mission. Certains ont déjà affronté l’Ébola en Afrique et le cholera en Haïti.  
 

Des brigades médicales dans la caraîbe


Des médecins et des infirmiers cubains sont en ce moment à la Grenade, à Saint-Vincent et les Grenadines, à la Jamaïque, au Nicaragua, au Suriname et au Venezuela. Ils apportent leur savoir  dans la lutte contre le Coronavirus.

La Grenade, Saint-Vincent et les Grenadines ont passé commande pour l’Interféron Alba 2B, fabriqué par le Centro de Ingéneria Genetica de Cuba. Les scientifiques cubains affirment son efficacité pour soigner le COVID19.

Au total, Cuba propose une gamme de 22 médicaments contre la maladie. Selon Granma, la publication officielle du Parti Communiste de Cuba, le pays est en pleine fabrication de ces molécules. Un accord de coopération a déjà été signé avec les agences de la biotechnologie en Chine.
Cuba Interferon
Produit par Cuba, le molécule Interferon pourrait aider à soigner le COVID19 ©twitter
L’envoi des équipes médicales cubaines et la vente de brevets pour produire les médicaments innovants représentent une source de rentrée financière importante. Près de 6 milliards d’euros venant essentiellement de la coopération médicale.
 

Frontière fermée


Le gouvernement cubain a hésité longtemps avant de fermer ses frontières aux touristes et aux étrangers. Aujourd’hui la sécurité sanitaire de la population est menacée. Le pays enregistre 33 cas confirmés dont dix étrangers. 716 personnes sont en isolement dans des institutions de l’état.

Le vendredi 20 mars 2020, le président Miguel Diaz-Canel a annoncé la fermeture des frontières pendant un mois. Cette décision entre en vigueur le mardi 24 mars 
Cuba président Miguel Diaz-Canel
Cuba, le président Miguel Diaz-Canel ici à gauche ©twitter
Seuls les citoyens de Cuba et les résidents sont autorisés revenir sur le territoire. Tous doivent effectuer une période quarantaine de 14 jours dans des centres spécialisés de l’état.

Le blocus  complique la vie des cubains. Dans les files d’attente interminables pour acheter les denrées alimentaires, il est difficile de garder ses distances. Pendant des heures, des centaines de personnes se trouvent à quelques centimètres les uns des autres.