Mesures assouplies pour les voyageurs entre la France et l'Outre-mer

coronavirus
Aéroport de Paris-Orly Ouest
Aéroport de Paris-Orly Ouest ©Office de tourisme et des congrès de Paris
Depuis ce lundi 22 juin 2020, comme l'avait annoncé le Conseil de Défense et de Sécurité Sanitaire, les règles pour voyager en avion sont moins strictes entre Paris et l'Outre-mer. La stabilisation de la pandémie dans la plupart de ces territoires, permet notamment la levée des motifs impérieux.
C'est la règle qui avait entraîné une diminution significative des voyages entre l'Hexagone et les territoires d'Outre-mer : on ne pouvait accéder aux régions ultramarines que sous certaines conditions, pour "motifs impérieux"
- Le travail
- La santé
- Le regroupement familial

Depuis ce lundi 22 juin 2020, ces motifs ont été levés. Seuls Mayotte et la Guyane ne sont pas concernés par cet assouplissement. Les martiniquais, guadeloupéens, calédoniens, saint-pierrais et autre réunionais ou polynésiens peuvent donc circuler librement...ou presque en avion.

"Presque", parce qu'il reste encore la question du nombre de passagers par vol. C'est l'autre restriction qui devrait disparaître petit à petit.

 

Fini le plafonnement du nombre de voyageurs à bord


Jusqu'à ce jour (22 juin), le nombre de passagers était plafonné à 200. Ce plafond devrait progressivement s'assouplir sur les liaisons transatlantiques.

Le nombre de vols entre les territoires d'Outre-mer et l'Hexagone devrait lui aussi augmenter pour retrouver petit-à-petit son rythme d'avant crise Covid-19. Seulement, cette dernière décision est soumise à l'avis des élus locaux.
Test de dépistage du coronavirus.
Test covid-19 ©DR

Le 10 juillet au plus tard, fin de la quarantaine...mais tests obligatoires


La loi qui doit mettre fin à l'état d'urgence sanitaire devrait entrer en vigueur le 10 juillet 2020 au plus tard. Dès lors que celle-ci sera votée, un test sera obligatoirement demandé à tout voyageur se rendant dans les Outre-mer et ce, avant le départ.
 

Faute d'un certificat de test, pas d'embarquement, une condition obligatoire laquelle aura un effet positif puisque de fait, la quarantaine à l'arrivée dans les territoires ultramarins sera levée.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live