martinique
info locale

Des mesures pour dynamiser le petit commerce des zones rurales en 2020 (9 communes concernées en Martinique)

commerce
Morne Vert
Vue sur la commune du Morne-Vert ©voyagevirtuel
Le gouvernement vient de présenter son "agenda rural". C'est un plan d’actions qui vise à conforter la redynamisation des villes modestes, en soutenant les initiatives locales. Des exonérations fiscales sont prévues pour le petit commerce, dans les communes de moins de 3500 habitants.
Porté par Jacqueline Gourault, la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, cet "agenda rural" a été présenté le vendredi 20 septembre 2019, par le premier ministre Édouard Philippe, lors du congrès de l’association des maires ruraux de France à Eppe-Sauvage (59).
 

Soutien aux petits commerces


Parmi les mesures annoncées, il y a le soutien aux petits commerces, qui souffrent en Martinique comme en Guadeloupe, de la concurrence des grandes chaînes de distribution. Ces centres commerciaux sont souvent implantés à quelques kilomètres seulement des centres-bourgs, comme c’est le cas par exemple sur le territoire de la CACEM (Communauté d’Agglomérations du Centre de Martinique).

Or, des centres-bourgs animés et dynamiques constituent un enjeu majeur d’attractivité et d’équilibre territorial, au moment où le e.commerce (la vente par internet), connaît un essor constant depuis le milieu des années 90.
 

Exonérations fiscales dans les communes de moins de 3500 habitants


Dès 2020, les petits commerces situés dans les communes de moins de 3 500 habitants, pourront donc bénéficier d’exonérations fiscales (CFE, TFPB), avec l'accord des municipalités concernées.
 

9 communes éligibles en Martinique


En Martinique, 9 communes sont concernées par ces nouvelles mesures, au regard du dernier recensement de l’INSEE au 1er janvier 2016 : Marigot, Basse-Pointe, Ajoupa-Bouillon, Morne-Vert, Bellefontaine, Prêcheur, Macouba, Fonds-Saint-Denis, Grand-Rivière.
Ville du Macouba
Vue sur la commune du Macouba ©CAP Facebook Macouba

L’agenda rural concerne d’autres domaines


Ce plan d’actions en faveur des territoires ruraux que préconise le gouvernement, couvre de nombreux autres domaines : Numérique, santé, culture, éducation, emploi, écologie, déplacement…
En outre, au cours du second semestre 2020, la dernière génération de contrats de ruralité* sera enrichie de nouvelles thématiques (culture, transition écologique, jeunesse…), et ouverte à de nombreux partenaires publics, privés ou associatifs.
*Contrat de ruralité : mode d'emploi
https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/sites/default/files/2019-06/plaquette-contrat-de-ruralite-matrct.pdf
Publicité