publicité

Meurtre à Dillon : la famille de Jason Hinds attend la vérité

L’autopsie du corps de Jason Hinds, un Martiniquais d’origine saintlucienne, a été pratiquée mercredi après-midi (13 février 2019). Le parquet attend avec impatience des éléments complémentaires pouvant expliquer le décès de ce mécanicien de 36 ans, la famille aussi.

Jason Hinds a été tué par balles dans le quartier de Dillon à Fort-de-France le samedi 9 février 2019. © FA
© FA Jason Hinds a été tué par balles dans le quartier de Dillon à Fort-de-France le samedi 9 février 2019.
  • Franck EDMOND-MARIETTE
  • Publié le
Samedi 9 février, Jason Hinds, un Martiniquais de 36 ans d’origine saintlucienne est retrouvé sans vie, dans son véhicule à Dallas à la cité Dillon à Fort-de-France. Le corps portait plusieurs impacts de balles.

Aujourd’hui la famille se constitue partie civile. Elle souhaite que toute la lumière soit faite sur le décès de ce père de famille de trois enfants. "Justin sété bwa dwèt mwem, sété an nom a tou faire" (Justin c'était mon bras droit, c'était un homme à tout faire), déclare au bord des larmes, Véronica Hinds, la mère de la victime.

(Re)voir le reportage avec des images de Ghilhem Fraissinet. 
Affaire meurtre Dillon
La famille se constitue partie civile pour connaître la vérité dans l'affaire du meurtre de Jason Hinds.  -  martinique  -  martinique
Les ou l’auteur(s) de cet homicide sont toujours en cavale.
L’autopsie de son corps a été pratiquée ce mercredi après-midi (13 février 2019), elle devrait fournir des éléments complémentaires pouvant expliquer le décès de ce mécanicien de 36 ans.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play