publicité

Le meurtre de Jean-Michel Théramène suscite l'indignation

Le jeune homme qui a tiré sur Jean-Michel Théramène, employé d'un snack samedi matin à Sainte-Marie, est toujours en garde à vue dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie au Lamentin. Il devrait être présenté demain au parquet de Fort-de-France et mis en examen pour meurtre.

Jean-Michel Théramène, l'employé du snack, 46 ans, victime de la violence © Réseaux Sociaux
© Réseaux Sociaux Jean-Michel Théramène, l'employé du snack, 46 ans, victime de la violence
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Le jeune homme a été arrêté hier soir (samedi 25 mars 2017) aux environs de 18 heures, dans une maison du quartier Morne des Esses à Sainte-Marie. Il se savait recherché non seulement par les gendarmes mais aussi par des citoyens qui entendaient le livrer à la justice.

L'employé a été tué devant sa femme

Ce jeune homme, Fadama Niakaté, âgé de 29 ans, est né à Paris dans le 20e arrondissement. Il vit en Martinique depuis deux ans, sans domicile fixe, ni activité précise mais il est décrit par les gendarmes comme un individu qui s'adonne au trafic de stupéfiants.

Samedi matin (25 mars) vers 2h30, Jean-Michel Théramène, se préparait à fermer le snack dont il a la charge, situé sur la place Clarissa Jean-Philippe quartier de l'Union à Sainte-Marie, Fadama Niakaté se présente pour se faire servir. Face au refus du restaurateur, il tire un coup de feu dans sa direction à bout portant avec une arme de calibre 9mm et prend la fuite au guidon d'un scooter. Les faits se sont produits devant l'épouse de la victime qui a donné l'alerte immédiatement.

Probable placement en détention

Fadama Niakaté est en garde à vue au moins jusqu'à demain (lundi 27 mars). Il sera ensuite présenté à un juge au palais de justice de Fort-de-France, mis en examen notamment pour meurtre et probablement placé en détention provisoire au centre pénitentaire de Ducos.

Jean-Michel Théramène, 46 ans, originaire du Lorrain, menait une vie paisible jusque là. Samedi matin, il venait d'en finir avec une longue journée de travail avant le terrible drame qui suscite l'indignation sur les réseaux sociaux. 

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play