Une meute de chiens s'attaque pour la troisième fois en deux mois à un élevage de moutons

agriculture
moutons agonisants
Des moutons morts côtoient des bêtes agonisantes. ©Edmond
Un éleveur de Sainte-Anne est victime de meute de chiens qui attaque ses moutons. La nuit de lundi à mardi (21-22 mai) a été particulièrement sanglante. Plus d'une cinquantaine de bêtes ont été tuées ou grièvement blessées. Il s'agit de la troisième attaque en deux mois.
Des dizaines et des dizaines de bêtes mortes ou agonisante au sol, la bergerie de l'oncle de Jean-Marie Edmond est complètement décimée.

C'est la troisième fois en deux mois qu’une meute de chiens attaque le cheptel composé uniquement de mouton marqué du Parc Naturel de Martinique. 



L’éleveur a porté plainte mardi matin (22 mai) à la gendarmerie. Sur ses 250 bêtes, la moitié est morte ou blessée.

Sachant qu’un mouton marqué vaut environ 250 euros, la perte avoisine 25 000 euros au total.



(Re)voir le reportage avec des images d'Eddy Bellerose. 
©martinique

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live