martinique
info locale

Michel-Edouard Leclerc visite les hypermarchés des Antilles Françaises qui vont passer sous sa bannière

commerce
Patrons
Michel-Édouard Leclerc (chemise bleue, de face, PDG du groupe Leclerc) en pleine discussion avec Robert Parfait (chemise blanche, PDG du groupe Parfait). ©Grégory Gabourg
Michel-Edouard Leclerc (PDG du groupe Leclerc) a entamé lundi (9 septembre) une visite de 48h en Martinique, dans le cadre du passage des trois hypermarchés du groupe Parfait sous la bannière du célèbre groupe de distribution français. Les magasins de l'île changeront d'enseigne fin avril 2020.
 
Michel-Edouard Leclerc n'a pas de temps à perdre. À peine descendu de l'avion, hier après-midi (lundi 9 septembre 2019), l'homme d'affaires se rend au centre commercial d'Acajou, au Lamentin.

Accompagné de son futur associé Robert Parfait, le PDG du groupe Leclerc passe de rayon en rayon, s'arrêtant parfois pour goûter à certains produits locaux ou pour discuter avec les équipes présentes sur place.
 

Hyper U devient Leclerc en 2020


Cette visite, annoncée il y a quelques mois par Robert Parfait, intervient après la signature d'un contrat de franchise entre les deux distributeurs.

Les trois Hyper U de Martinique (Bellevue à Fort-de-France, Acajou et Place d'Armes, au Lamentin), passeront ainsi sous enseigne Leclerc fin avril 2020. Idem pour les Super U de Sainte-Rose et du Gosier en Guadeloupe, également propriété de Robert Parfait. Le changement interviendra le 1er janvier 2020.
Patrons
Michel-Édouard Leclerc (PDG du groupe Leclerc) visite les magasins U qui vont passer sous la bannière de son groupe. ©Grégory Gabourg

Des prix plus bas ?


Ce partenariat, qui se traduira notamment par un changement de fournisseur pour plusieurs familles de produits, doit entraîner, selon Michel-Edouard Leclerc, une baisse des prix.

L'entrepreneur expliquera ses motivations lors d'une conférence de presse mercredi matin (11 septembre 2019).

Son groupe revient en Martinique, sept ans après une première collaboration décevante avec le groupe Lancry.

Les deux Leclerc Place d'Armes et Long-Pré avaient été placés en redressement judiciaire, quelques mois seulement après leur ralliement au géant de la distribution française. Les enseignes avaient ensuite été rachetées par...le groupe Parfait.
Publicité