publicité

Le ministère de l'agriculture souhaite revoir les limites de chlordécone autorisés

Il s'agit pour l'instant d'une proposition du ministère de l’agriculture émise dans une lettre datée du 16 juillet. Dans ce courrier, ce dernier annonce l’abrogation de l’arrêté du 30 juin 2008. Un arrêté qui fixe les Limites Maximales de Résidus (LMR) de chlordécone autorisés.

© Raymond Lahoul
© Raymond Lahoul
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
Cette nouvelle à de quoi surprendre. Dans une lettre datée du 16 juillet 2018, le ministère de l’agriculture propose l’abrogation de l’arrêté du 30 juin 2008. Un arrêté qui fixe les Limites Maximales de Résidus (LMR) de chlordécone autorisés.

Josette Manin et Serge Letchimy, les parlementaires d'Ensemble Pour une Martinique Nouvelle, s'interrogent sur l'impact négatif, sanitaire et économique que le pesticide génère depuis trop longtemps. Ils ont interpellé le ministère par courrier sur le danger de ne plus fixer de taux maximal supporté par le corps humain. 

(Re)voir le reportage de Dominique Legros et Olivier Nicolas-dit-Duclos.
Reportage LMR chlordécone

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play